ACCUEIL 1.9.2014 Mis à jour à 20h21

Facebook fête son entrée en Bourse avec un «hackathon»

Réseaux sociaux

On a le sens de la célébration chez Facebook: l'entrée en Bourse sera fêtée par un «hackathon», à savoir un marathon de codage informatique.

Mis à jour le 17.05.2012

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Facebook doit fêter son entrée en Bourse avec une nuit entière de codage informatique, qui se terminera vendredi à 6 heures du matin (15 heures suisses) lorsque le PDG fondateur, Mark Zuckerberg, sonnera la cloche d'ouverture de la Bourse Nasdaq, avant sa première cotation publique, selon des sites internet.

Les employés du géant des réseaux sociaux ont été invités à s'inscrire pour participer à un «hackathon» (marathon de codage) qui commencera jeudi soir dans les bureaux de Facebook à Menlo Park, en pleine Silicon Valley, selon les sites d'informations spécialisées TechCrunch et All Things Digital.

«Les 'hackathons' sont une grande tradition à Facebook», explique Facebook sur une page consacrée à l'événement. «Ils sont à la base de certaines idées formidables, et d'autres qui le sont moins», lit-on encore sur la page facebook.com/hackathon.

«Cela donne à nos employés l'occasion d'essayer de nouvelles idées et de collaborer avec les autres en s'amusant».

«Le Hacker Way»

Dans une lettre aux investisseurs incluse dans le dossier d'entrée en Bourse, Mark Zuckerberg s'est expliqué sur la culture d'informaticiens passionnés régnant à Facebook, ce qu'il appelle «le Hacker Way», le mode de fonctionnement des fondus d'informatiques.

«Le mot +hacker+ a souvent une connotation injustement négative», étant utilisé par les médias pour décrire de fait des pirates informatiques, regrette-t-il.

Mais en réalité, «les hackers pensent que les choses peuvent toujours être améliorées, et que rien n'est jamais achevé. Il faut simplement améliorer, quitte à aller souvent à l'encontre des gens qui disent que c'est impossible ou qui se satisfont du statu quo», écrit Mark Zuckerberg, initié au codage informatique dès ses 11 ans.

«Pour s'assurer que tous nos ingénieurs partagent cette approche, nous demandons à tous les nouveaux ingénieurs, même les cadres dont le rôle principal ne sera pas d'écrire des codes, de suivre un 'bootcamp'», une sorte de camp d'entraînement pour maîtriser les outils maisons, raconte-t-il.

Sur le vaste site de Facebook au sud de San Francisco, un bâtiment porte l'enseigne «The Hacker Company». (afp/Newsnet)

Créé: 17.05.2012, 09h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment


Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum