Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:57

Londres 2012 Sparadraps colorés: les athlètes en raffolent

Depuis dix jours, de nombreux sportifs apparaissent munis de bandes adhésives plaquées sur le corps. Vraiment efficace contre la douleur ou simple effet de mode?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur les fesses, les jambes ou les épaules, ces bandes thérapeutiques accompagnent les athlètes des Jeux dans leur quête de l'or olympique. Conçu par le médecin japonais Kenzo Kase il y a une trentaine d'années, ce grand sparadraps, appelé Kinesio, est censé diminuer les douleurs articulaires et/ou musculaires du sportif.

Selon son créateur, la bande atténue la douleur par le biais du soulèvement de la peau et du bon fonctionnement de la circulation lymphatique. Si ce phénomène nouveau a entraîné plusieurs études, les scientifiques restent, pour l'heure, sceptiques, sur les bienfaits réels de ce qui pourrait être un nouvel effet de style.

La thèse de l'effet placebo

«La bande peut être un accessoire de mode [...], mais à ma connaissance, il n'y a aucune preuve scientifique solide pour démontrer qu'elle améliore la performance musculaire», a expliqué Steve Harridge, professeur de physiologie humaine appliquée au King's College de Londres, relayé par Radio-Canada.ca.

Pour les spécialistes, la thèse de l'effet placebo sur les athlètes serait la plus plausible. La bande Kinesio aurait avant tout un effet préventif. «Un placebo efficace pourrait faire toute la différence entre le succès et l'échec », soutient John Brewer, professeur de sciences du sport à l'Université de Bedfordshire, en Grande-Bretagne.

(nxp)

(Créé: 08.08.2012, 16h17)

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.