ACCUEIL 30.9.2014 Mis à jour à 11h38

Berne menacée par une crue de l'Aar

Crue

Suite à de fortes précipitations à Eriz, dans la région de Thoune (BE), la ville de Berne est menacée par une crue de l'Aar. Vers 20h15, les pompiers de la capitale helvétique ont fait retentir une sirène afin d'avertir la population.

Mis à jour le 04.07.2012

1/19 L'Aar en crue
Image: Keystone

   

Partager & Commenter

Les résidents des quartiers concernés avaient déjà été alertés vers 18h00 via SMS, a expliqué à l'ats Franz Märki, des pompiers de la ville. Selon lui, quelque 65 personnes -pompiers et d'autres personnes qualifiées- surveillent l'Aar. Des digues ont notamment été installées à proximité de la rive.

Vers 22h00, le danger se faisait toutefois un peu moins menaçant, le niveau d'un affluent de l'Aar, la Zulg, ayant commencé à baisser alors qu'il avait augmenté de manière fulgurante quelques heures auparavant. «S'il ne pleut pas à nouveau très fort, la situation ne devrait pas s'aggraver», a assuré M. Märki.

Jusque-là, le débit de l'eau avait connu une hausse affolante et les pompiers craignaient qu'il n'atteigne 450 m3 par seconde. Ces derniers jours, le débit a atteint près de 330 m3 et le lit du fleuve était presque plein. En outre, l'Aar charrie beaucoup de bois, ce qui rend l'écoulement plus difficile.

Des sacs de sable entassés

Dans le quartier de la Matte, au bas de la ville, les pompiers ont installé une immense grue avec laquelle ils enlèvent ce bois et les branchages trainés par l'eau afin de soulager les digues. Tout comme dans d'autres quartiers de Berne eux aussi menacés, des barrages ont été construits. A plusieurs endroits, des habitants ont entassé des sacs de sables afin de se prémunir contre la crue.

Les pompiers ont pris en charge ces résidents, qui ont été priés de vider leurs caves et d'évacuer leurs véhicules hors de la zone à risque. «Pour le moment, aucun dégât n'est à signaler», a affirmé M. Märki, pour qui, dans une telle situation, «on ne peut malheureusement jamais réagir assez vite».

Lors de précédentes crues de l'Aar en 1999 et 2005, le débit de l'eau avait atteint 600 m3 par seconde. En 2005, des troncs avaient perturbé l'écoulement normal du fleuve et le quartier de la Matte avait été durement touché par des inondations.

Par la suite, la ville a introduit un système d'alerte basé notamment par l'envoi de SMS. Des contrats ont été signés avec des entreprises permettant aux autorités de disposer de camions grues en cas d'urgence. De cette manière, le bois s'amassant dans le fleuve peut être retiré rapidement.

Le 11 octobre dernier, l'Aar avait menacé la ville avec un débit de 420 m3/s. Des pompes avaient été mises en action dans le quartier de la Matte pour éviter des infiltrations d'eau. (ats/Le Matin)

Créé: 04.07.2012, 21h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment


Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum