Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 11:06

Football Les Bâlois fêtent leurs champions

Plus de 10'000 fans se sont rassemblés spontanément au cœur de la ville de Bâle dimanche soir pour célébrer la 15e victoire de «leur »club au championnat de Super League de football.

Mots-clés

Super League

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La fête a commencé lorsque les supporters sont remontés en ville, au terme d'une partie remportée par le FCB 3:1 contre Lausanne.

Les joueur du FC Bâle sont apparus peu avant 21h à la terrasse du Casino surplombant le Barfüsserplatz, centre névralgique de la cité rhénane. Malgré un début d'averse, la foule chantait et acclamait les stars du jour, sous les lueurs des engins pyrotechniques.

La nuit promettait d'être longue et festive, les cafetiers ayant obtenu une dérogation pour la fermeture. Les célébrations officielles sont prévues le 23 mai.

18 points d'avance

Le FC Bâle compte 18 points d’avance sur son premier poursuivant, Lucerne, alors qu’il reste cinq journées à disputer.

Le club d’Alexander Frei, qui a atteint cette saison les 8e de finale de la Ligue des champions, peut encore compléter son palmarès, puisqu’il va disputer la finale de la Coupe de Suisse contre Lucerne le 16 mai.

Le FC Bâle, entraîné depuis octobre par l’Allemand Heiko Vogel, domine le football helvétique depuis le début des années 2000 avec sept titres de champion et cinq victoires en Coupe.

(si/Le Matin)

(Créé: 30.04.2012, 08h55)

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.