Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 19:31

Lucerne A 70 ans, ils pillaient des troncs d'église par «excitation»

Un couple de riches septuagénaires suisses vient d'être interpellé par la police lucernoise pour avoir pillé depuis novembre 2013 de multiples troncs d'église, par goût de «l'excitation».


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pris d'ennui, un couple de retraités fortunés lucernois, âgés de 70 et 73 ans, s'est offert quelques montées d'adrénaline en pillant des troncs dans des églises. Ils y ont volé plusieurs centaines de francs depuis novembre dernier, rien que pour le plaisir de l'interdit.

Les deux voleurs du troisième âge ont pillé à plusieurs reprises les troncs d'une chapelle à Traselingen (LU), indique mercredi le Ministère public lucernois. Les suspects ont en outre affirmé s'en être également pris à ceux d'autres églises du canton, à Hildisrieden, Hochdorf, Rain et Hitzkirch.

Monsieur faisait le guet devant l'église pendant que Madame vidait les troncs. Pour seul motif, le couple aisé a évoqué la «montée d'adrénaline» causée par cet acte interdit.

(ats/afp/nxp)

(Créé: 28.05.2014, 17h02)

Dernières offres cadres

Marché


Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.