ACCUEIL 31.10.2014 Mis à jour à 17h11

Bombe verte en vente libre

Moto

Sous ses allures de monstre, la Kawasaki ZZR 1400 permet aussi une conduite docile, sûre et très agile.

Par Claude Bovey. Mis à jour le 06.06.2012

1/11

   

Prix de base

20'190 fr.

Fiche technique

MOTEUR
4 cyl. En ligne 4 T à refroidissement liquide, 2 ACT, 16 V. 2 modes de sélection de la puissance et 3 modes de contrôle de traction (KTRC).
Cylindrée: 1441 cm3
Puissance: 147.2 kW; 200 ch. à 10'000 t/min. 210 ch. avec RAM Air.
Couple: 162.5 Nm à 7500 t/min.
CHÂSSIS
Cadre monocoque en aluminium.
Suspensions: AV fourche télescopique inversée de 43?mm. Entièrement réglable. AR Uni-Track avec amortisseur à gaz. Entièrement réglable.
Freins: AV 2 disques en pétale de 310 mm.

Partager & Commenter

Avec cette ZZR 1400 entre les mains, il serait facile de faire l’apologie de la vitesse… Oui, elle est capable de dépasser les 300 km/h en un rien de temps! Oui, elle développe 210 chevaux à pleine ouverture des gaz! Oui, elle est la moto de série la plus puissante du monde! Oui, elle détient le record planétaire d’accélération chez les motos de série, c’est Kawa qui le dit. Et oui, il s’agit vraiment de politiquement incorrect! Un cran vers la démesure a été franchi, c est certain! En tous les cas, la ZZR 1400 version 2012 conforte la légende de Kawasaki dans son rôle de constructeur passionné de grosses cylindrées aux performances ultimes.

Position orientée sport

Sur le papier, ces chiffres font frissonner. Et nombreux sont les essayeurs qui ont pu témoigner de la vitesse extrême atteinte lors de la présentation officielle sur le circuit de vitesse de Nardo. 300 km/h? Facile! Mais sur nos routes, le propos est tout autre. Et le fait est paradoxal. Au-delà de ses cotes de performances hallucinantes, la ZZR 1400 propose aussi une manière de piloter plutôt douce et facile, sans pour autant être tenté d’enfreindre au maximum les plus élémentaires règles de civilité et celles du respect de la réglementation routière.

La ZZR 1400 est estampillée grosse GT sportive. Mais, à l’usage, c’est surtout le côté sportif qui ressort! Car la position de conduite s’avère bien basculée sur l’avant. Cela reste tout de même raisonnable. Après quelques kilomètres seulement, la main droite s’engourdit méchamment et il faut s’en remettre à l’exercice connu de tous motards, à savoir le relâché de poignet… Efficace, mais sans régulateur de vitesse, la moyenne chute immédiatement. Le poids élevé (268 kg) de cette bête ne se sent que lorsqu’il s’agit d’effectuer quelques manœuvres à l’arrêt. Mais la facilité avec laquelle la ZZR 1400 se laisse inscrire en courbe et emmener aisément sur l’angle sans broncher reste bluffante pour un tel poids lourd.

Paradoxe encore. La ZZR 1400 permet aussi de passer sur une configuration moteur qui dispense 70% de la phénoménale puissance d’origine. Idéal pour la conduite en ville et sous la pluie. Que ce soit en mode F (full) ou en mode L (low), le système antipatinage électronique réglable en 3 positions procure encore une sensation réelle de sécurité supplémentaire. Sans oublier un système de freinage à montage radial performant et un ABS de série. Avec la ZZR 1400, il n’est donc pas nécessaire de «taper» dans les tours afin d’éprouver du plaisir de piloter. L’excès de puissance n’est là qu’en qualité de bonus.

(Le Matin)

Créé: 06.06.2012, 22h21