ACCUEIL 27.11.2014 Mis à jour à 18h57

Grâce à la Flavia, Lancia renoue avec la dolce vita

Auto

Les vedettes se succèdent en Sicile, pour un festival de cinéma soutenu par Lancia. L’occasion pour le constructeur italien de lancer son grand cabriolet Flavia, sorti des usines Chrysler aux Etats-Unis.

Par Gil Egger Taormina (It). Mis à jour le 30.06.2012

FICHE TECHNIQUE

Lancia Flavia Cabrio
Dimensions (L × l × H) 4,94 × 1,84 × 1,47?m
Empattement 2,76?m
Places 4
Coffre 377?l (198?l décapotée)
Poids 1856?kg
Prix 39?900 fr. (prime euro de 6000?fr. déduite).
Moteur Cylindres 4
Cylindrée 2360?cm3
Chevaux (kW) 170 (125)
Couple maxi 220?Nm
Aides à la conduiteABS, ESP régulation du comportement dynamique, antipatinage.
Performances Vitesse max. 195?km/h
0-100?km/h 10’’8
Consommation Mixte normalisée 9,4?l/100?km
Emissions de CO2 221?g/km
Etiquette énergie G
Autres versions
Seuls choix: la couleur de la carrosserie et de la capote
Garantie 3?ans kilométrage illimité, 3?ans mobilité en Europe, 2?ans réparations.

Partager & Commenter

L’ombre de Vittorio Gassman, au volant d’une Lancia Aurelia découverte dans «Le fanfaron» («Il Sorpasso» de Dino Risi, 1962), planait au-dessus de Taormina, en Sicile. Le festival de cinéma qui s’y est déroulé jusqu’à vendredi a vu défiler les vedettes, toutes véhiculées par des Lancia. La marque italienne a profité de l’occasion pour lancer le cabriolet Flavia. En insistant sur l’agrément formidable qu’il y a à rouler la tête au vent et en regrettant que les cabriolets et certains plaisirs de la vie ne soient plus aussi présents au cinéma.

Des origines américaines

La Lancia Flavia devient le sixième modèle de la marque. Une véritable aubaine, car celle-ci a vécu trop longtemps avec une offre très réduite. Sa gamme s’étend grâce au rapprochement des groupes Fiat et Chrysler, puisque la décapotable provient d’outre-Atlantique, comme le monospace Voyager et la berline Thema.

La sauce italienne a pimenté le fade menu hollywoodien avec des recettes éprouvées. L’intérieur, par exemple, en cuir bicolore d’une rare élégance, a fini par séduire Chrysler, qui s’est dit qu’elle ne pouvait que le proposer là-bas aussi. La planche de bord, les faces avant et arrière personnalisent également la marque. Reconnaissons que cette «italianisation» est plutôt bien réussie. Le travail s’est par ailleurs concentré sur les suspensions afin de les durcir quelque peu, idem avec la direction. Toutefois, la conduite en Sicile nous a laissé une impression d’inachevé. Le volant reste avare en remontée d’informations et l’assistance, toujours empreinte de goût américain, transmet une sensation légèrement spongieuse. Mais nul doute que cela passe très vite quand l’habitude est prise.

Quatre passagers se sentent à l’aise

La longueur de la carrosserie profite aux passagers. Quatre personnes peuvent voyager sans que celles assises derrière aient les genoux sous le menton. On peut dire que le constructeur italien fait fort, car il n’a aucune concurrence digne de ce nom au prix affiché. Toutes les autres sont, soit de taille comparable mais beaucoup plus chères, comme les Mercedes classe E ou Audi A5, soit avec des sièges arrière réservés aux enfants ou à des trajets courts, comme la Peugeot 308 CC ou la VW Golf cabriolet.

Le coffre a deux configurations: capote fermée, ses 377?litres n’ont rien de ridicule et suffisent pour plusieurs bagages. Ouverte, restent encore près de 200?litres. La manœuvre pour passer de l’une à l’autre prend moins de trente secondes. Si l’on roule à deux, un coupe-vent permet de fréquenter l’autoroute sans courants d’air exagérés.

La Lancia Flavia contraste avec la production européenne, car elle n’existe qu’en une seule version, avec un seul moteur. Ses performances suffisent largement pour des balades destinées à profiter du paysage. Il faut dire que le poids de près de 1800 kilos n’incite guère à tenter de rouler sportivement sur des routes sinueuses. Ce n’est pas sa vocation. Apprécions le plaisir d’une certaine dolce vita, c’est déjà bien agréable…

Avec les retouches imposées par les ingénieurs italiens, voici un grand cabriolet unique dans sa catégorie, qui peut proposer des balades agréables et confortables, même pour les passagers assis à l’arrière. (Le Matin)

Créé: 30.06.2012, 23h38

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne