ACCUEIL 1.11.2014 Mis à jour à 01h10

Malibu, le monde selon Chevrolet

Auto

Conçue pour plaire partout, cette limousine est très consensuelle. Presque trop…

Par Philippe Clément. Mis à jour le 28.06.2012
La Chevrolet Malibu que nous avons essayée. 
Photo Philippe Clément

La Chevrolet Malibu que nous avons essayée. Photo Philippe Clément

FICHE TECHNIQUE

Cylindrée: 2384?cm3.
Puissance: 167?ch à 5800?tr/min.
Couple: 225?Nm à 4600?tr/min.
Transmission: Aux roues AV.
Boîte de vitesses: Auto 6?rapports.
Dimensions (L×l×h): 4,86×1,85×1,46?m.
Empattement: 2,74?m.
Coffre: 545?l.
Performances: 204?km/h. 0-100: 9’’5.
Consommation: 9,2?l/ 100?km.
Emissions de CO2: 187?g/km.
Etiquette énergie: F

Prix de base

39'990 francs

BIEN VU

Voilà ce qui s’appelle avoir du coffre! Immense, pratique, facile d’accès, il vous comblera de bonheur. Même avec ces drôles de «découpes» au fond.

MAL VU

D’accord: le but est de produire la meilleure qualité au meilleur prix. Mais un zeste de design et un peu plus de «gueule» feraient du bien au tableau de bord!

TROP DE BLING-BLING PEUT GÊNER

Ah, les chromes! Tout le charme des américaines d’antan… Seulement voilà: si le bidule peut ajouter une touche de luxe, il peut aussi se révéler contre-productif. En l’occurrence, les ajouts «chromés», sur les portières et autour du levier de vitesse, sont en simple plastique traité. Et, en plus, au premier rayon de soleil, ils vous aveuglent sec! Bête

Partager & Commenter

Confortable, efficace, pratique. Voilà les trois qualités majeures de cette limousine «mondiale» signée Chevrolet. Une voiture familiale robuste, confortable et accueillante, qui vous emmènera partout, sans jamais rechigner.

Confortable, efficace, pratique… et belle! Parce qu’il faut bien avouer que, au niveau design, Chevrolet a bien travaillé! Les lignes sont modernes, fluides et racées. Ce qui devrait grandement contribuer à son succès. Parce que, soyons clairs, une voiture de ce style à ce prix-là, ça ne court pas les rues! Et s’il est une vertu qu’il faut reconnaître à Chevrolet, c’est bien un rapport qualité-prix sans concurrence. Ou presque.

A conduire, la Malibu est plaisante. Sans surprises, mais plaisante. L’insonorisation est bonne, le châssis et les freins largement à la hauteur et la direction très agréable. Pour le reste? Pour le reste, elle paie un tribut sec et sonnant à sa vocation «mondiale». Entendez par là que la même Malibu doit être capable de séduire le client suisse, le chinois, l’américain ou le coréen. Et que, hélas pour nous, les trois derniers cités ne mettent pas franchement le plaisir de conduire en tête de liste des critères d’achat déterminants.

La Malibu est donc sage à l’extrême. Et très, très neutre au niveau du comportement. Mais, à y bien réfléchir, vu le nombre de radars et de travaux incessants sur nos autoroutes, ce n’est peut-être pas un mal. Finalement. (Le Matin)

Créé: 28.06.2012, 23h05