Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:01

Course de côte Mitsubishi électrise le monde du rallye

Le constructeur japonais s'est fait un nom grâce à ses succès en rallye. Mitsubishi est aujourd'hui le premier à aligner dans une course une voiture à traction intégrale de 327 chevaux... entièrement électrique.

Mitsubishi dit vouloir s'engager durablement dans le sport automobile avec une voiture entièrement électrique. La i-MiEV Evolution est la première traction intégrale de 327 chevaux à zéro émission.

Mitsubishi dit vouloir s'engager durablement dans le sport automobile avec une voiture entièrement électrique. La i-MiEV Evolution est la première traction intégrale de 327 chevaux à zéro émission. Image: Mitsubishi

Mitsubishi aligne aussi dans la célèbre course de côte américaine une i-MiEV directement dérivée de la série, de 67 chevaux. (Image: Mitsubishi)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On devine la ceinture de caisse de la petite citadine électrique i-MiEV, que Peugeot et Citroën commercialisent également sous les noms iOn et C-Zéro . Le bas du véhicule abrite des autres ingrédients qui doivent en faire une bombinette capable de rivaliser avec les meilleures voitures de rallye. A la différence près que cette Mitsubishi «Evolution» de la dernière génération est 100% électrique.

C'est pas un rêve ni même une simple intention. Le constructeur japonais aligne du 3 au 8 juin cette mécanique silencieuse et non polluante sur les tracés sinueux du Colorado, aux Etats-Unis, dans le cadre de course de côte de Pikes Peak. Le pilote japonais Hiroshi Masuoka, qui s'est illustré notamment au Paris-Dakar, en tient au volant.

Première mondiale

Conçue spécifiquement pour la course, l’«i-MiEV Evolution» cache sous ses larges jupes trois moteurs électriques, chacun d'une puissance de 80 kilowatts. Cela correspond à une puissance de 327 chevaux sur une voiture à essence. Deux moteurs entraînent les roues arrières et le troisième le train avant.

Même si on est loin des 40 kW et 67 ch du véhicule de série, Mitshibishi souligne que sa 4x4 de compétition se base essentiellement sur la technologie électrique développée pour l'i-MiEV commercialisée depuis 2009. L'expérience de la compétition doit à la fois prouver sa compétence dans le domaine des véhicules électriques et permettre de récolter des expériences pour de futures conceptions.

A l'appui de ses intentions, le constructeur nippon aligne également une i-MiEV de 67 chevaux dérivée de la série sur le tracé du Pikes Peak. Avec, à son volant, la pilote américaine Beccy Gordon. (nxp)

(Créé: 04.06.2012, 17h11)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.