ACCUEIL 21.12.2014 Mis à jour à 18h42

Mitsubishi électrise le monde du rallye

Course de côte

Le constructeur japonais s'est fait un nom grâce à ses succès en rallye. Mitsubishi est aujourd'hui le premier à aligner dans une course une voiture à traction intégrale de 327 chevaux... entièrement électrique.

Par Marc-Henri Jobin. Mis à jour le 04.06.2012 2 Commentaires
Mitsubishi dit vouloir s'engager durablement dans le sport automobile avec une voiture entièrement électrique. La i-MiEV Evolution est la première traction intégrale de 327 chevaux à zéro émission.

Mitsubishi dit vouloir s'engager durablement dans le sport automobile avec une voiture entièrement électrique. La i-MiEV Evolution est la première traction intégrale de 327 chevaux à zéro émission.
Image: Mitsubishi

Mitsubishi aligne aussi dans la célèbre course de côte américaine une i-MiEV directement dérivée de la série, de 67 chevaux. (Image: Mitsubishi)

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text]

On devine la ceinture de caisse de la petite citadine électrique i-MiEV, que Peugeot et Citroën commercialisent également sous les noms iOn et C-Zéro . Le bas du véhicule abrite des autres ingrédients qui doivent en faire une bombinette capable de rivaliser avec les meilleures voitures de rallye. A la différence près que cette Mitsubishi «Evolution» de la dernière génération est 100% électrique.

C'est pas un rêve ni même une simple intention. Le constructeur japonais aligne du 3 au 8 juin cette mécanique silencieuse et non polluante sur les tracés sinueux du Colorado, aux Etats-Unis, dans le cadre de course de côte de Pikes Peak. Le pilote japonais Hiroshi Masuoka, qui s'est illustré notamment au Paris-Dakar, en tient au volant.

Première mondiale

Conçue spécifiquement pour la course, l’«i-MiEV Evolution» cache sous ses larges jupes trois moteurs électriques, chacun d'une puissance de 80 kilowatts. Cela correspond à une puissance de 327 chevaux sur une voiture à essence. Deux moteurs entraînent les roues arrières et le troisième le train avant.

Même si on est loin des 40 kW et 67 ch du véhicule de série, Mitshibishi souligne que sa 4x4 de compétition se base essentiellement sur la technologie électrique développée pour l'i-MiEV commercialisée depuis 2009. L'expérience de la compétition doit à la fois prouver sa compétence dans le domaine des véhicules électriques et permettre de récolter des expériences pour de futures conceptions.

A l'appui de ses intentions, le constructeur nippon aligne également une i-MiEV de 67 chevaux dérivée de la série sur le tracé du Pikes Peak. Avec, à son volant, la pilote américaine Beccy Gordon. (Newsnet)

Créé: 04.06.2012, 17h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Sa viem

06.06.2012, 14:04 Heures
Signaler un abus

Heureusement que l'on parle seulement de courses de côte, seules compatibles avec l'autonomie ridicule d'une telle voiture... Répondre