ACCUEIL 1.8.2014 Mis à jour à 01h15

Renault Twingo RS, petite peste très attachante

Auto

Affublée du célèbre sigle de Renault Sport, la mini au losange déménage sec.

Par Philippe Clément. Mis à jour le 24.05.2012

Prix de base

25 200 francs

BIEN VU
TROP BIEN! On vous l’avoue, on a craqué pour l’allure sportive sympa de cette petite virtuose de l’asphalte. Sympa, mais sérieuse. Les finitions sont soignées, autant que les détails. Du genre des surpiqûres jaunes du volant cuir, ou du logo RS sur les appuie-tête. Joli!

MAL VU
TROP PEU!La boîte est rapide, précise: rien à redire. Mais, à l’heure actuelle, cinq rapports c’est un peu «juste»! Une sixième permettrait de mieux étager le tout. Et, surtout, de faire baisser la consommation sur autoroute. Mais évidemment, c’est plus cher. Et plus gros…

LES DÉTAILS
La touche «racing» qui tue
LOOK La «RS»? Une somme de petits détails qui font course. Deux exemples, des plus frappants: le compte-tours, seul instrument au centre de la vision. Et le becquet arrière. Tape-à-l’œil. Qui a parlé de grand méchant look, déjà?

Partager & Commenter

Chez Renault, ce n’est pas un secret, on aime le sport mécanique. Les étincelles réalisées, sur les circuits de F1, par des bolides aux moteurs «maison» en sont la meilleure preuve.

Mais, chez le Losange, les ingénieurs ne sont pas les seuls à mériter la palme de l’efficacité. Les publicistes ont bien compris l’impact que deux petites lettres magiques peuvent avoir sur les acheteurs potentiels. Voilà pourquoi on trouve, en concession, les fameuses Renault «RS».

Mais ne s’appelle pas Renault Sport qui veut! Pour avoir le droit de porter l’emblème, les voitures sont soumises à une séance de bodybuilding sur mesure. Sur la Twingo, par exemple, on a retravaillé le moteur, les suspensions, les freins et… le look, bien sûr!

Un véritable kart

Le résultat? Eminemment sympathique! Ainsi boostée, la petite peste se montre joueuse en diable. Déjà agile de naissance, elle se transforme en véritable kart à quatre places. Superprécise, elle s’inscrit dans les virages en suivant le regard et, campée sur ses pneus taille basse, reste scotchée à la trajectoire jusqu’en sortie de courbe. C’est bien simple: en roulant de façon respectueuse des règles, il est rigoureusement impossible de la prendre en défaut.

Mais n’allez pas croire, pour autant, qu’elle en devient dangereuse. Requinqué, le moteur reste envers et contre tout un petit 1,6 litre. Et les améliorations diverses gardent ses 133?chevaux sous contrôle strict. On vous avouera même avoir regretté qu’elle n’ait pas un peu plus de «pep» à la réaccélération lors de certaines sorties de virages. Détail…

Pour le reste, on a bien aimé l’ambiance racing de l’habitacle, le gros compte-tours central, lisible à l’intérieur de la courbe du volant, et les quatre sièges confortables. Seul prix à payer, la rigueur toute spartiate des suspensions. Mais comme c’est une voiture «de jeunes», personne ne s’en plaindra vraiment. (Le Matin)

Créé: 24.05.2012, 22h44

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne