ACCUEIL 28.7.2014 Mis à jour à 14h11

La Subaru Impreza mise sur la fidélité des Suisses

Nouveauté

Parler de fidélité à propos de Subaru tient de l’évidence: son premier ambassadeur, le champion de ski Bernhard Russi, représente toujours la marque. Il l’avait fait découvrir aux Suisses en 1979!

Par Gil Egger. Mis à jour le 18.08.2012 3 Commentaires

La nouvelle Subaru Impreza.
Vidéo: DR

Fiche technique

Subaru Impreza 1.6i automatique

Dimensions (L×l×H) 4,41×1,74×1,46 m
Empattement 2,64 m
Places 5
Coffre 380 l (1270 l dossiers arrière rabattus)
Poids 1495 kg
Prix 30 300 fr.

Moteur

Cylindres 4
Cylindrée Boxer 1600 cm3
Boîte CVT à variation continue
Chevaux (kW) 114 (84)
Couple maxi 150 Nm

Aides à la conduite

Répartition active de la force, contrôle
de la dynamique de conduite (VDS-Vehicle Dynamics Control)

Performances

Vitesse max. 179 km/h
0-100 km/h 12’’6

Consommation

Mixte normalisée 6,1 l/100 km
Emissions de CO2 140 g/km
Etiquette énergie C
Autres versions Swissone manuelle «dual range» 2×5 rapports (25 900 fr.), auto 27 900 fr.
Swisstwo manuelle «dual range» 2×5 rapports (28 300 fr.).
Cuir Portofino supplément 2650 fr. avec sac de voyage, tapis de sol et porte-clés.

Garantie

3 ans ou 100 000 km. Subaru Assistance
Euro-Service 3 ans (prolongée d’un an après
un service).

En exclusivité pour la Suisse: un décor intérieur appelé «Portofino» propose un revêtement en cuir bicolore du plus bel effet.

L’écran affiche toutes sortes d’indications, dont l’historique du comportement qui montre les variations de la consommation au fur et à mesure du trajet.

Subaru reste fidèle au moteur boxer
à cylindres opposés. Lequel présente l’avantage d’un encombrement réduit et d’abaisser le centre de gravité.

Avec la boîte auto à variation continue, la position «L» procure un meilleur frein moteur et favorise les accélérations… mais le confort acoustique s’en ressent.

Partager & Commenter

Subaru a une spécialité: les voitures à traction intégrale. A deux exceptions près, la Trezia et la BRZ, toutes deux partagées avec Toyota. Elle ne prétend pas jouer dans la cour des généralistes, ce qui lui évite de devoir répondre aussi précisément aux normes CO2 qu’eux. Toutefois, les préoccupations environnementales ne l’épargnent pas et la gamme se rétrécit quelque peu, la grosse Outback ne sera plus disponible avec un moteur de 3?litres par exemple.

L’Impreza de tous les jours

La nouvelle Impreza joue la continuité en conservant l’architecture du fameux moteur à cylindres opposés, qu’on appelle boxer, dans une nouvelle version. Il a perdu 100?cm3 pour un nombre de chevaux semblable avec un gain de 20% de consommation. Il est d’une puissance raisonnable et, accouplé à une boîte automatique à variation continue, s’affiche comme le champion des compactes à traction intégrale sur le plan des émissions de CO2. Cet ensemble a toutefois un inconvénient: le fait de toujours chercher le meilleur couple a tendance à privilégier les hauts régimes. Surtout en position «L», dont la vocation première est de donner un meilleur frein moteur en descente, mais qui ressemble à une position «Sport» déguisée. Les réactions sont meilleures, mais on se demande pourquoi le moteur hurle et le bruit à bord finit par énerver. Ou alors on se contente de performances plus tranquilles.

La transmission aux quatre roues appelée «Symmetrical AWD» répartit électroniquement le couple en fonction de l’adhérence. Un système éprouvé qui a toujours bien plu en Helvétie. Il faut dire que la concurrence est rare, les autres compactes 4×4 étant soit plus petites comme la Suzuki Swift ou la Fiat Panda, soit plus chères si on lorgne du côté des allemandes. Subaru propose par ailleurs la XV, dont le succès dépasse ses espérances: elle comptait en vendre 3500 cette année depuis son apparition en février, les commandes en sont déjà à 4300. Les autres modèles, Legacy et Forester, en souffrent, mais devraient trouver chacun environ 1500 preneurs en 2012. L’Impreza a un objectif de 1500, y compris la puissante WRX STi destinée aux sportifs.

Décor spécial suisse

Extérieurement, la carrosserie conserve les dimensions du modèle antérieur. Par contre, l’empattement rallongé de 15?mm profite aux passagers, tout comme le nouveau dessin des décors de porte qui laisse un espace plus généreux aux coudes. Compacte, l’Impreza se révèle bonne à tout faire et se sent à l’aise aussi bien en ville que dans les vallées alpines. Contre un supplément, une version appelée «Portofino» distille un petit air cosy avec du cuir bicolore et des tapis portant ce logo. L’intérieur dispose par ailleurs d’une multitude de rangements, même sous le plancher du coffre, car la roue de secours laisse sa place à un kit de réparation. Le volume de la malle et son accessibilité font jeu égal avec la concurrence. Numéro un des voitures de tourisme à traction intégrale dans notre pays, Subaru entend bien conserver sa position, la nouvelle Impreza, homogène et raisonnable, devrait l’y aider. Le design extérieur de la nouvelle Subaru Impreza exprime davantage de fluidité, et les phares ont un caractère plus affirmé. (Le Matin)

Créé: 18.08.2012, 23h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

joe zbinden

19.08.2012, 10:35 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Fidèle à Subaru OUI mais pas auprès de nos importateurs... Répondre


dominique grognuz

19.08.2012, 16:47 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

par un garage multimarque par exemple Répondre