Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 11:06

Environnement Toyota propose une Yaris vertueuse aux citadins

Après la Prius et la compacte Auris, Toyota propose la citadine Yaris en version hybride. La petite vertueuse ne consomme que 3,1 litres en ville.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis le lancement de la Prius il y a 15 ans déjà, Toyota s'est forgé une forte image de savoir-faire dans la technologie hybride, sans devoir sacrifier à sa réputation de fiabilité. On en était venu presque à désespérer de voir le mariage des techniques thermique et électrique appliqué à d'autres modèles que la Prius et l'Auris.

Car la ville semble bien être le terrain de prédilection d'une voiture silencieuse, peu polluante et... facile à garer. Une dernière qualité que les Prius et Auris ne peuvent totalement revendiquer, vu leur gabarit. Après Honda et sa Jazz, Toyota arrive donc à pic avec le lancement, le 24 juin, de la citadine Yaris, troisième déclinaison de sa gamme hybride.

Le constructeur japonais ne pouvait guère rêver meilleur timing, juste avant l'introduction de la taxe CO2 qui deviendra effective en Suisse le 1er juillet. Et juste après que les Zurichois ont adopté à leur tour, le 17 juin en votation, un nouveau régime de taxation favorable aux voitures peu polluantes et sensiblement plus coûteux pour les grosses cylindrées et véhicules lourds de type 4x4.

Moins chère que la version diesel

Les valeurs affichées font en tout cas de la Yaris une citadine très économique, avec une consommation moyenne de 3,5 l/100 km, qui passe même à 3,1 l/100 km en cycle urbain, selon le constructeur. Les rejets de CO2 se limitent à 79 grammes au kilomètre. La voiture peut même parcourir jusqu'à 2 kilomètres en mode totalement électrique.

Pour les hésitants, Toyota enfonce le clou en proposant officiellement sa petite «full-hybrid» à 24'500 francs. Un prix inférieur de 700 francs à celui de la version diesel. Une première dans le monde de la voiture hybride.

Pourtant, Toyota n'a pu reprendre tels quels les composants hybrides de la Prius, comme le constructeur a pu le faire pour la compacte Auris. Il a fallu réduire et alléger le système pour l'introduire dans la petite Yaris.

Système ajusté au volume

La cylindrée du moteur à essence a été réduite de 1,8 à 1,5 litre et le poids de ce dernier abaissé de 17 kilos. Le moteur électrique, d'une puissance maximale de 60 chevaux (45 kW), a perdu 11 kilos, avec un système d'accumulateur ramené de 168 à 120 cellules.

Allégée, plus aérodynamique et dotée d'une puissance combinée de 100 chevaux, la Yaris couvre le 0 à 100 km/h en 11,8 secondes et atteint une vitesse maximale de 165 km/h.

Avec la Yaris, qui est produite en France, à Valenciennes, Toyota confirme sa volonté de poursuivre son développement dans le segment des voitures hybrides. Le constructeur japonais ambitionne même de proposer à terme une version hybride pour chaque modèle de sa gamme. La marque espère ainsi commercialiser 10 modèles hybrides d'ici dix ans. (nxp)

(Créé: 19.06.2012, 10h47)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.