ACCUEIL 17.4.2014 Mis à jour à 08h33

Volvo se fait championne de la sécurité des piétons

Auto

La nouvelle Volvo V40 occupe une place jusque-là vacante dans la gamme de Volvo. Malgré l’appellation V40 qui aurait pu faire croire à un break (toutes les «V» précédentes en étaient), elle entre plutôt dans la catégorie des compactes avec sa longueur de moins de 4,40?m.

Par Gil Egger Vérone (It). Mis à jour le 15.07.2012

Le fond du compteur s’affiche rouge quand le choix du mode de conduite se porte sur «Performance», il change au vert pour «Eco», à l’ambre pour «Elegance».

Le coffre n’a rien de gigantesque, il ne dépasse que de peu le mètre cube quand la banquette est rabattue. Une XC40 pourrait en offrir davantage dans le futur.

Le radar de parcage détecte l’arrivée de voitures jusqu’à trente mètres, ce qui se révèle utile quand la visibilité est nulle pour quitter sa place de parc.

Unique pour le moment, le coussin gonflable protège autant que possible la tête des piétons, alors que le capot se soulève pour amortir le choc.

Fiche technique

Volvo V40 D4Dimensions (L x l x H) 4,37x1,80x1,44?m
Empattement 2,64?m
Places 5
Coffre 335?l (1032?l dossiers arrière rabattus)
Poids 1498?kg
Prix 41?535 fr. (prime euro comprise)
Moteur Cylindres 5
Cylindrée 1984?cm3 diesel
Chevaux (kW) 177 (130)
Couple maxi 400?Nm
Boîte auto à 6?rapports (existe en manuelle)
Aides à la conduiteABS avec EDB (contrôle de trajectoire),
DSTC antidérapage avec contrôle de stabilité, de couple en virage.
PerformancesVitesse max. 215?km/h 0-100?km/h 8’’3
ConsommationMixte normalisée 5,2?l/100?km
Emissions de CO2 136?g/km
Etiquette énergie B
Autres versions Diesel D2 très économique, 115?ch (31?455 fr.), 94?g/km CO2, D3 150 ch (37?950 fr.).
Essence T3 150 ch (35?850 fr.), T4 180 ch (41?750 fr.).
Plus tard T5 250 ch (47?650 fr.).
Garantie d’usine 5?ans, service 10?ans ou 150?000 km, réparations d’usure incluse 3?ans ou 150?000 km. Assurance mobilité 5?ans (toute l’Europe).

Partager & Commenter

Les propriétaires de la V50, en fin de carrière, risquent de ne pas s’y retrouver avec un volume maximal ne dépassant pas le mètre cube. En cuisinant un peu les responsables de la marque, nous avons appris qu’une version un peu plus généreuse en chargement pourrait venir, par exemple sous la forme d’une XC40 complétant les XC90 et XC60, cette dernière toujours en tête des ventes.

La nouvelle venue se positionne dans le segment supérieur avec des prestations haut de gamme. S’y tailler une place pour faire face à la BMW Série 1 ou à la toute récente Mercedes-Benz Classe A demande des moyens autres que le simple soin apporté au design et aux finitions, irréprochables au demeurant. L’argument principal s’appelle sécurité. Volvo a déjà été la première marque à installer un système sophistiqué de détection des piétons, accompagné d’un freinage automatique. Le but consiste à diminuer la vitesse de manière suffisante pour minimiser les conséquences d’un accident. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: dans une collision à 30?km/h, un piéton a 80% de chances de survie, à 50?km/h il risque au contraire de succomber à ses blessures dans la même proportion.

Airbag extérieur

Pour la première fois sur une voiture, un coussin gonflable extérieur est installé de série. En cas de choc avec une personne, le capot de la Volvo V40 se soulève légèrement pour devenir une surface souple et l’airbag se déploie le long du pare-brise jusqu’aux rétroviseurs. Première originalité, pour l’instant unique au monde.

Autre dispositif malin: le radar de parcage arrière ne se contente pas de détecter les obstacles proches, il peut aussi avertir le conducteur de la venue d’un véhicule distant de 30?mètres. Utile lorsque la place voisine est occupée par un utilitaire qui vous bouche la vue.

Ajoutons à cela une liste interminable de surveillants électroniques, le système anticollision efficace à 50?km/h, et vous aurez une idée du poids que la sécurité a prise dans l’argumentaire des sino-suédois (puisque ce sont des Chinois qui en sont propriétaires).

Des motorisations pour tous les goûts

Les plus sportifs attendront un peu le modèle T5 de 250?ch. L’étendue des moteurs commence avec le plus économe, le diesel de la D2 de 115?ch émettant seulement 84?g/km de CO2. La boîte manuelle à six rapports, très longs, demande de les changer souvent, mais on s’y habitue très bien. Idéal pour des flottes, les entreprises s’y retrouveront en économie de carburant et en abaissement du niveau de stress des utilisateurs. Pour le marché privé suisse, nul doute que les versions D3 de 150?ch et D4 de 177?ch convaincront davantage. Volvo estime que ces moteurs diesel auront les faveurs de la majorité des acheteurs. La proposition essence se décline en T3 de 150?ch et T4 de 180?ch.

Forte d’un chiffre de vente de plus de huit mille voitures en Suisse, en progression importante l’an dernier, Volvo attaque avec confiance pour dépasser le seuil des neuf mille autos. Sur le plan mondial, la nouvelle et élégante V40 devrait être construite à 90?000 exemplaires dès l’an prochain.

Le capot très plongeant, le pare-brise fortement incliné et le dessin des épaules à l’arrière confèrent une ligne dynamique à la nouvelle Volvo V40. (Le Matin)

Créé: 15.07.2012, 07h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment