Dimanche 23 avril 2017 | Dernière mise à jour 13:45

Manger une pomme par jour éloigne-t-il le médecin?

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Manger une pomme par jour ne vous évitera pas une fracture ou une hépatite, mais dans quelle mesure est-ce une arme contre l’obésité, le cancer, ou les maladies chroniques ? Quels nutriments se cachent-ils sous – et dans – la pelure brillante de ce fruit rouge et charnu, et comment agissent-ils sur nous ?

A première vue, les pommes peuvent apparaître comme riches en sucre, l’un des coupables désignés derrière l’obésité. Sur la balance, elles accusent 87% d’eau et 12% d’hydrates de carbone. De ceux-ci, un sixième sont des fibres alimentaires, le reste, des sucres: du fructose, du glucose et du saccharose.

Mais avant de rayer les pommes de votre alimentation, il vaut la peine d’examiner de plus près les nutriments qu’elles contiennent et qui sont trop légers pour faire pencher la balance.

A côté de petites quantités de graisses et de protéines (ces macronutriments représentent l’essentiel du 1% restant de leur poids), les pommes contiennent de petites quantités d’une quantité de micronutriments tels que le bêta-carotène et les vitamines A, C et K, de la riboflavine, de l’acide folique, de l’acide pantothénique, et encore des minéraux comme le calcium, le fer, le magnésium et le phosphore.

La liste complète des composés biologiquement actifs présents dans les pommes est longue. Au cours des décennies passées, de nombreuses études ont conclu que la consommation de pommes crues, et particulièrement avec leur pelure riche en phytonutriments qui contiennent des antioxydants tels que la quercitine, la catéchine, la phloridzine et l’acide chlorogénique, peuvent protéger contre les maladies cardio-vasculaires, ralentir la progression du cancer, et même réduire le risque de diabète.

Donc, avant d’ouvrir l’armoire aux biscuits ou aux chips, faites un geste pour votre avenir et prenez une pomme juteuse. Et si vous êtes fatigué des pommes, essayez n’importe quel autre fruit ou un légume pour leur mélange unique de vitamines, de minéraux et de phytonutriments.

 

Référence: Boyer J, Liu RH. Apple phytochemicals and their health benefits. Nutrition Journal. 2004;3:5. doi:10.1186/1475-2891-3-5.

 

Des lectures pour aller plus loin:

http://www.telegraph.co.uk/news/2016/03/31/an-apple-a-day–reduces-risk-of-dying-early-by-35-per-cent/

www.valeursnutritives.ch

()

Créé: 30.03.2017, 16h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne