Mardi 25 juillet 2017 | Dernière mise à jour 18:21

Monde artistique Culture vaudoise: Yves Dana lauréat du Grand Prix

La Fondation vaudoise pour la culture va remettre samedi son Grand Prix 2015 au sculpteur Yves Dana.

C'est au sculpteur Yves Dana que revient le Grand Prix de la Fondation vaudoise pour la culture, d'une valeur de 100'000 francs.

C'est au sculpteur Yves Dana que revient le Grand Prix de la Fondation vaudoise pour la culture, d'une valeur de 100'000 francs. Image: FLORIAN CELLA-a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Fondation vaudoise pour la culture remet ses prix 2015 samedi à Lausanne. Neuf lauréats ont été désignés, parmi lesquels le sculpteur Yves Dana, le dessinateur Martial Leiter, le quatuor à cordes Barbouze de chez Fior ou encore l'acteur Baptiste Gilliéron.

C'est au sculpteur Yves Dana, 56 ans, que revient le Grand Prix d'une valeur de 100'000 francs. Né en Egypte, vivant en Suisse depuis 1961, l'artiste se consacre totalement à son art depuis 1984.

«Comme une innocence perdue, l'Égypte de la petite enfance continue d«habiter le regard de cet artiste dont le travail de la matière, qu'elle soit calcaire, diabase, bronze, basalte, marbre, bois ou schiste, est unique et défie les techniques en usage», indique vendredi la fondation.

Le dessinateur, peintre et graveur Martial Leiter se voit décerner le prix du rayonnement. La pianiste fondatrice et présidente de Résonnance Elizabeth Sombart obtient le prix de l'éveil et l'acteur Baptiste Gilliéron, celui de la relève. Pour le prix culturel photographie, la fondation a choisi Mathieu Gafsou.

Artisan tavillonneur

Le prix culturel vaudois de la musique revient, lui, aux musiciennes du quatuor à cordes Barbouze de chez Fior et celui de la composition au compositeur, musicien et arrangeur Arthur Besson. Quant au design, le prix a été attribué à Camille Scherrer. Le tavillonneur Florian Despond, plus jeune maître artisan de Suisse à pratiquer ce métier, reçoit, lui, le prix immatériel vaudois.

A l'exception du Grand Prix, les récompenses sont d'un montant de 20'000 francs. Depuis 1987, la Fondation a remis près de 200 récompenses dans les domaines de la musique, de la littérature, du théâtre, des beaux-arts, des arts appliqués, de la danse, de la photographie, du cinéma et de la vidéo. (ats/nxp)

Créé: 25.09.2015, 12h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.