Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 18:21

Surprise Découvrez l'histoire de l'affiche du festival et de son totem

Pour le visuel de la 50e édition du Montreux Jazz Festival, le logo s’affiche au cœur de l’œuvre, synthèse multicolore de toutes les précédentes affiches.

Giovanni Riva et Mathieu Jaton devant le totem lumineux. (Image: Maxime)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cette année, c'est Giovanni Riva, directeur artistique lausannois qui a crée le concept du visuel du 50e Montreux Jazz Festival. Il a recomposé d’éclats des 49 affiches précédentes le logo officiel du Festival, tiré de l’affiche réalisée par Jean Tinguely en 1982. Il en a ensuite fait un totem lumineux, immense sculpture qui trônera sur les quai, et a posé une photo de cette dernière sur un fond bleu nuit sillonné à la manière d’un vinyle. «Utiliser ce logo pour ce 50e à travers une narration de toute l’histoire artistique de ce festival, ça m'est venu comme ça. A un moment donné, il fallait concrétiser. J’ai donc fait en sorte de rencontrer Mathieu», nous a confié le concepteur.

Une idée qui a directement fait mouche auprès de Mathieu Jaton, directeur du Montreux Jazz Festival: «Giovanni me dit que pour lui le seul élément qui peut faire la signature et qui représente le Montreux Jazz Festival en un coup d'oeil, c’est le logo Tinguely. Au moment ou il me dit ça, je me dis que c’est évidement, mais diablement juste. Ce logo n’a jamais été sur aucune autre affiche que celle de Tinguely, et c’était un parti pris que l’on a toujours eux. Et là, imaginer que tout le cœur de la communication du 50e soit sur ce logo, je trouvais que c’était une approche merveilleuse pour symboliser l’histoire du festival et surtout encrer le fait de son intemporalité. Il date quand même de 1982 et il marche toujours, parce qu’il est déjà une œuvre d’art à lui tout seul!»

L'histoire complète de la conception de ce totem 100% régional, est à découvrir dans «Le Matin» de demain!

Un demi-siècle qui se fête avec une foule de projets spéciaux

L’avenir et le jubilé sont honorés cette année avec une foule de projets spéciaux venant s’ajouter au festival lui-même qui aura lieu du premier au 16 juillet 2016. Pour se mettre l’eau à la bouche, une vidéo interactive (ci-dessous) permet au travers d’une timeline interactive composée de vidéos courtes et dynamiques de se balader dans les 49 éditions précédentes. La plate-forme numérique Montreux Jazz live, grâce à la collaboration entre la Claude Nobs Foundation et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) autour de la numérisation, permettra d’offrir au plus grand nombre un accès public et gratuit aux trésors audiovisuels que représentent non seulement les archives de concerts enregistrés depuis 1967.

Explosion de culture

A l’occasion de ce jubilé, le Montreux Jazz Festival s’associe également à trois grandes institutions emblématiques pour des collaborations d’envergures autour de la culture. A savoir Présence Suisse, le Festival Images et le Béjart Ballet Lausanne.

Pour commencer, ce sont deux représentations du Ballet Béjart qui auront lieu les 15 et 16 mars 2016 à l’Auditorium Stravinski. La prestigieuse compagnie, menée par Gil Roman, souhaitait honorer ce cinquantième ainsi que l’œuvre de Claude Nobs en offrant le plus rock de ses ballets: «Le Presbytère n’a rien perdu de son charme ni le jardin de son éclat». C’est la première fois que ce spectacle sera présenté à Montreux, ce qui fait sens puisqu’il est dansé sur la musique de Queen, ce qui ravivera de manière édifiante l’attachement de Freddie Mercury à la région de Montreux.

Au mois de mai, Swissando organisera un échange culturel sous forme de résidence entre des artistes suisses et brésiliens, emmenée par The Young Gods (CH) et Naçao Zumbi (BR). Elle sera suivie de concerts à travers le Brésil pour s’achever en point d’orgue à Montreux au mois de juillet. Cette initiative de l’institution responsable de l’image de la Suisse à l’étranger met en lumière la force des relations entre le Festival et le Brésil depuis toujours.

Ensuite, c’est un projet visuel qui sera à découvrir lors du Festival Image de Vevey du 10 septembre au 2 octobre 2016. Premier Festival de photographie en plein air de Suisse, la biennale d’arts visuels veveysanne présentera une installation inédite autour de l’univers de Claude Nobs. Un projet réalisé en coproduction, qui traduit une amitié de longue date.

Un ouvrage souvenir

Un demi-siècle de souvenirs et d’histoire, ça se compile aussi! C’est pourquoi, paraîtra le 8 juin prochain aux Éditions Textuel, un livre porté par la voix de plus de 50 artistes venus à Montreux.

Et en attendant tout cela, le plus important peut-être, car c’est bien de musique dont on parle: l’annonce de la programmation le 14 avril prochain.

(Le Matin)

(Créé: 04.02.2016, 16h59)

Sondage

Faut-il continuer à explorer l'univers?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.