Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 04:10

Allemagne Des singes s'échappent d'un zoo et blessent une fillette

Cinq chimpanzés se sont échappés mercredi de leur enclos du zoo de Hanovre dans le nord-ouest de l'Allemagne, blessant légèrement une fillette.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les cinq primates ont eu l'idée de se faire la belle vers 12H30 (10H30 GMT) en escaladant leur enclos, à l'aide, semble-t-il, de branches d'arbres qui avaient échoué sur leur abri à la suite de récents travaux de jardinage, a-t-on précisé.

Une fillette de cinq ans a été légèrement blessée à la tête en tombant au sol après avoir été renversée par l'un des singes. Elle a été évacuée vers un hôpital par mesure de précaution.

Après avoir brièvement déambulé dans les alentours, quatre des cinq évadés ont finalement volontairement regagné leur île, le cinquième se voyant proposer une échelle, qu'il a utilisée pour regagner son enclos.

"Ils ont juste fait un tour et sont retournés assez vite dans l'enclos. Le cinquième singe qui est le doyen du service en a profité pour rendre visite au chef des gorilles pour une discussion entre chefs", a expliqué Simone Hagenmeyer, une porte-parole du zoo.

Elle rappelle que les singes sont des animaux "curieux". "Quand ils trouvent quelque chose pour escalader alors ils le font", a-t-elle ajouté.

Peu après l'évasion, le personnel avait appelé les quelque 2.500 visiteurs à évacuer le parc, le temps de raisonner les évadés.

ric-lg/dif (afp/Le Matin)

(Créé: 12.07.2012, 09h53)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.