ACCUEIL 24.7.2014 Mis à jour à 01h49

Ils retombent toujours sur leurs pattes! Vraiment?

Félins

Un chat vient de sortir indemne d’une chute de 19 étages. Mais beaucoup n’ont pas cette chance!

Par Pascale Bieri. Mis à jour le 18.09.2012
La chute, suivie des trois phases du retournement: le redressement, le vol plané et la réception, où le chat arrondit son dos pour amortir le crash.

La chute, suivie des trois phases du retournement: le redressement, le vol plané et la réception, où le chat arrondit son dos pour amortir le crash.
Image: Biosphoto / J.-M. Labat & F. Rouquette

Sécurisez votre balcon!

Pour éviter qu’un jour ou l’autre votre félin ne se transforme en chat volant, sécurisez votre balcon! Voire vos fenêtres. La solution la plus simple consiste à installer un filet de style moustiquaire. Prenez-le de préférence avec de petites mailles (plus solide et plus discret, il se voit à peine, surtout en couleur vert foncé).

Ce matériel peut s’acheter en animalerie. Vous pouvez également vous adresser à des entreprises spécialisées, telles Sécurité Chat ou Cat Protect, qui proposent des kits sur mesure à installer soi-même ou à faire poser. Cette solution est la plus fiable pour être sûr que votre animal ne passera pas par-dessus bord.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Dix-neuf étages, soit 60 mètres de chute libre! «Sugar», un matou blanc, a carrément fait le grand saut, l’autre jour à Boston (Etats-Unis). Et, qui plus est, sans une égratignure à l’arrivée. Sa chance: avoir atterri sur un carré d’herbe entouré de béton, sur lequel il a rebondi avant de retomber sur ses pattes. Alors, est-ce à dire que votre félin n’a rien à craindre s’il tombe à son tour du rebord de la fenêtre ou du balcon? Rien de moins sûr!

«Sugar» est-il un miraculé?

Il a eu beaucoup de chance et de bons réflexes

Paradoxalement, chuter d’un gratte-ciel peut être salvateur. «Les chances de survie sont meilleures quand un chat tombe d’une hauteur d’au moins six étages, assure le Dr Francis Magnin, vétérinaire sur La Côte, près de Genève. Ça lui laisse le temps de détendre son corps, de s’orienter dans la position de l’écureuil volant avec ses pattes et ses doigts écartés pour ralentir sa chute.»

D’ailleurs, des calculs ont été faits. Une fois dans cette position «planante», le chat ralentit considérablement sa vitesse de chute, qui n’est plus alors que de 90 km/h. Voire 60 km/h si l’animal est capable de se détendre… Encore faut-il, à cette vitesse-là, atterrir sur une surface molle (herbe, buissons). Autrement, le crash est quasi inévitable. Quoi qu’il en soit, les chances pour l’animal de s’en sortir entier sont loin d’atteindre les 100%.

Comment les chats font-ils pour se retourner?

C’est une faculté qu’ils acquièrent dès le berceau

«Suger» est-il un miraculé? Eh oui, tous les chats ont la faculté de se retourner. C’est un réflexe qui apparaît entre le 21e et le 24e jour de vie. Pour être totalement acquis vers l’âge de 40 jours, même s’il a besoin de quelques fignolages pour être parfait. Au finish, il faut au félin moins d’une demi-seconde pour se retourner et se retrouver les pattes en bas. A une condition, toutefois: que l’animal tombe à l’horizontale. Si le corps est vertical (tête en bas et fesses en haut ou vice versa), c’est peine perdue. Quant à la phase «vol plané», elle est uniquement adoptée quand la descente est assez longue.

Les chutes sont-elles fréquentes?

Oui, c’est l’accident le plus fréquent en milieu urbain

Les chats sont des équilibristes-nés, mais nul n’est à l’abri d’un bug. «Et ça arrive plus vite qu’on ne le croit, même pour les plus avisés», assure le Dr Eliane Martin, vétérinaire sur La Côte, qui, comme tous ses confrères, reçoit régulièrement des félins qui sont passés par-dessus bord. Parmi les causes: tentative d’attraper un oiseau qui passe, perte d’équilibre, inattention. Globalement, les jeunes chats et les chats âgés sont les plus concernés, les premiers par imprudence et maladresse, les seconds par manque de réflexes et de souplesse.

Quelles sont les lésions les plus fréquentes?

Tout dépend de la hauteur de la chute

Si le chat tombe du 1er étage, le réflexe de retournement n’aura pas le temps de s’exprimer. Il risque donc des lésions au niveau de la colonne vertébrale, du palais et de la face. A partir de deux ou trois étages de chute, l’animal parvient généralement à se réceptionner sur ses pattes, avec des dommages qui peuvent se situer à ce niveau-là. Puis, dès le 6e étage environ, le chat adopte sa fameuse position volante, mais la casse peut être multiple: fractures de membres, lésions pulmonaires ou thoraciques, traumatismes crâniens et lésions abdominales (rupture de la vessie, de la rate). Par ailleurs, au-delà de trois étages, les risques mortels sont bien présents. Toutefois, si le chat ne décède pas dans les 24 heures, le taux de survie est estimé aux alentours de 90%. (Le Matin)

Créé: 18.09.2012, 08h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Pensez-vous que Robert Downey Jr. mérite d'être l'acteur le mieux payé d'Hollywood?