Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 01:03

Gonflé Ils vivent avec un grizzly à la maison

Un couple de Canadiens a pris «Billy», un bel ours de plus de 100 kilos, comme animal de compagnie. Billard, pique-nique, bagarre: la vie de famille est animée.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec ses 113 jolis kilos et son mètre cinquante, «Billy» est un beau bébé. D’autant qu’il n’a que 18?mois. Rassurez-vous, ces mensurations astronomiques n’appartiennent pas à un humain mais à un sympathique grizzly. Petite particularité, l’ours ne vit pas dans une profonde forêt américaine mais avec un couple de Canadiens, Mark et Dawn Dumas, qu’il ne quitte pas d’une semelle. Normal puisque le grizzly est persuadé que Mark, un costaud sexagénaire au catogan argenté, est sa maman…

«Il est avec nous depuis qu’il est gosse, explique l’homme. Né dans un zoo privé de l’Ontario, le petit plantigrade est arrivé à 6?mois chez les Dumas. Et depuis c’est vraiment la belle vie. Outre les baignades dans son bassin privé, «Billy» part parfois en vadrouille à travers la Colombie-Britannique. Un petit pique-nique par-ci (dans ce cas, toujours prévoir suffisamment de confiture car l’ours en raffole), une petite sortie au pub du coin par-là, se terminant par une sympathique partie de billard: le grizzly n’a pas le temps de s’ennuyer une seconde. Il se bagarre même, pour de rire bien entendu, avec sa maman, enfin Mark, quand l’envie lui en prend. Et le fair-play est toujours de la partie. «Billy» est très intelligent, relève le Canadien. Et il possède un très bon caractère. Il apprend vite et il est toujours de bonne humeur.» Des détails qui ne sont pas sans importance puisqu’ils permettent au couple d’avoir un nounours grandeur nature sans danger à la maison. Mais aussi parce que Mark est un dresseur animalier et qu’il fournit tout un tas d’animaux pour des films et des pubs. Sommité dans son domaine, il a notamment élevé «Agee», un ours blanc femelle, haut de 2?mètres et pesant 360?kg. Connaissant parfaitement le comportement de l’animal, il ne craignait pas de nager à ses côtés et de mettre sa tête dans sa gueule. Surnommé «Grizzly Man», il est le seul homme du monde à avoir réussi de tels exploits.

Animal imprévisible

Réputé imprévisible, le grizzly est un animal extrêmement puissant. Capable de se dresser sur ses pattes arrière, il possède des griffes redoutables. Mais ça, ce n’est pas vraiment la préoccupation de Mark Dumas. Lui a des idées plus ludiques. «Je rêve de l’emmener à la plage parce que les ours ont une affinité naturelle avec l’eau et je suis sûr qu’il apprécierait, explique le dresseur. «Billy» adore faire des vagues dans notre piscine et tout éclabousser.» Une activité qui devrait devenir de plus en plus spectaculaire. Une fois adulte, «Billy» devrait peser autour des 350 kilos. De quoi provoquer de sacrés remous…

Mark Dumas avec un autre de ses amis

(Le Matin)

(Créé: 01.09.2012, 09h31)

Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.