Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 03:45

Dauphins morts Une association porte plainte contre Connyland

Le Forum allemand de protection des baleines et des dauphins a déposé une plainte pénale contre le parc de loisirs de Lipperswil (TG). En cause: les antibiotiques administrés aux dauphins.

Le parc thurgovien de Connyland fait l'objet d'une plainte suite à la mort de deux dauphins. L'autopsie a établi le lien du décès avec l'ingestion d'antibiotiques.

Le parc thurgovien de Connyland fait l'objet d'une plainte suite à la mort de deux dauphins. L'autopsie a établi le lien du décès avec l'ingestion d'antibiotiques. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est tout de suite après la publication des résultats de l'autopsie, établissant le lien entre la mort de deux dauphins et les antibiotiques qu'ils avaient ingérés, que la plainte a été déposée. Lundi, le forum allemand de la protection des baleines et des dauphins a porté plainte contre le parc thurgovien de Lipperswil.

Chelmers et Shadow

Cette plainte vise le parc de loisirs et les «collaborateurs responsables». Selon l’expertise, la mort des animaux a été causée par des dommages au cerveau après l’ingestion d’antibiotiques. «Shadow» est mort le 8 novembre dernier, suivi par «Chelmers» quatre jours plus tard.

Le Ministère public thurgovien a ouvert une enquête pour déterminer si les vétérinaires qui ont prescrit ces antibiotiques se sont rendus coupables d’actes punissables pénalement.

(Créé: 25.01.2012, 12h43)

Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.