Lundi 24 avril 2017 | Dernière mise à jour 22:40

Technologie Le premier film en réalité virtuelle nommé aux Oscars

«Pearl» de Google a été sélectionné pour concourir au titre de meilleur court métrage d'animation. Une première pour la technologie VR.

Déplacez-vous à l'aide du curseur (Youtube / Google Spotlight Stories)


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Pearl», un court-métrage diffusé une première fois en 2016 dans le cadre du« Google Spotlight Story» vient d'être nommé aux Oscars dans la catégorie de meilleur court métrage d'animation. C'est la première fois que la réalité virtuelle sort de l'univers du jeu vidéo pour côtoyer les grandes productions cinématographiques hollywoodiennes.

Une histoire de père et fille

Vous embarquez sur le siège passager d'une voiture avec un père musicien et sa fille. Les paysages défilent autour de vous et vous pouvez observer la petite famille grandir et évoluer à travers ce voyage de plusieurs années. Un artiste tiraillé entre sa passion et son désir d'offrir une vie stable à son enfant qui finira par grandir sur les routes, bercé par le son de la guitare.

Dans cette bande annonce, le spectateur peut observer la scène sous tous ses angles, grâce à la technologie des vidéos 360 degrés sur Youtube. Mais au cinéma, l'immersion est poussée bien plus loin, grâce à un casque de réalité virtuelle qui donne l'impression de faire partie du film. (Le Matin)

Créé: 31.01.2017, 11h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.