ACCUEIL 16.4.2014 Mis à jour à 09h15

Nominations Prix du cinéma: «Rosie» fait un tabac

48es JOURNÉES DE SOLEURE

Le film «Rosie» a fait un tabac mercredi soir en vue du Prix du cinéma suisse. Il a obtenu six nominations, dont deux pour des rôles secondaires, parmi les dix catégories.

Mis à jour le 30.01.2013 1 Commentaire
L'équipe du film «Rosie», à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des 48èmes Journées de Soleure, le 24 janvier 2013.

L'équipe du film «Rosie», à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des 48èmes Journées de Soleure, le 24 janvier 2013.
Image: Keystone

Galerie Photos

Tapis rouge à Soleure

Tapis rouge à Soleure
Les 48es Journées de Soleure se sont ouvertes jeudi soir. L'édition 2013 se déroule jusqu'au 31 janvier. Elle a démarré avec la projection de «Rosie», de Markus Gisler.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Les films «Verliebte Feinde», «L'enfant d'en haut» et «Opération Libertad» suivent avec chacun trois nominations.

L'Académie du cinéma suisse a aussi accordé trois nominations à «Hiver nomade» et à «The End of Time», a-t-elle indiqué lors de la Nuit des nominations à Soleure. La soirée a été particulièrement faste pour Fabian Krüger, qui a été nominé pour deux rôles principaux. Les nominés se partagent une somme globale de 440'000 francs.

L'acteur, engagé par le Burgtheater de Vienne, sera ainsi en lice pour un Quartz pour ses rôles dans «Verliebte Feinde», où il incarne le politicien catholique conservateur valaisan Peter von Roten, et dans «Rosie», où il joue un écrivain homosexuel.

Le jeune acteur Kacey Mottet Klein, pour son rôle dans «L'enfant d'en haut», est aussi nominé pour le prix du meilleur premier rôle. Du côté des actrices, les nominées sont, sans surprise, Mona Petri («Verliebte Feinde») et Sibylle Brunner («Rosie»). A elles s'ajoute Sabine Timoteo, qui décroche la seule nomination pour «Cyanure».

Pour les rôles secondaires, les Quartz seront brigués par les acteurs de «Rosie» Judith Hofmann et Sebastian Ledesma. Antonio Buil («Opération Libertad») sera aussi sur les rangs.

Des nouveaux trophées pour la fête à Genève

«The End Of Time», qui n'a pas connu de succès auprès du public, a été nominé dans les catégories du meilleur film documentaire, de la meilleure musique et de la meilleure photographie. Il a ainsi devancé «More Than Money», qui a pourtant triomphé dans les salles, nominé seulement pour le prix du meilleur film et de la meilleure musique.

Cette année, les Journées de Soleure se sont avérées une bonne rampe de lancement pour les nouveaux films, qui ont presque tous récolté des honneurs. Les 280 membres de l'Académie du cinéma suisse ont désigné ces derniers mois leurs favoris dans les dix catégories.

La commission des nominations a ensuite fait ses choix sur la base de ces recommandations. Les noms sont rendus publics chaque année à Soleure par l'Office fédéral de la culture et l'Académie.

La remise du Prix du cinéma suisse 2013 aura lieu le samedi 23 mars pour la première fois à Genève, au Bâtiment des Forces Motrices. La fête s'y déroulera à l'avenir en alternance avec Zurich. Les gagnants se verront remettre un nouveau trophée réalisé par Jean Maboulès.

L'éloge d'Alain Berset

Grâce à la présentation des nominés, la remise des Quartz doit à l'avenir devenir un événement public et attirer la population des deux villes, a dit le ministre de la culture Alain Berset lors de la Nuit des nominations.

En préambule à cette soirée, le Fribourgeois a aussi fait l'éloge du cinéma helvétique, en louant son originalité et son courage. Alors que les grandes industries du film sont associées à certaines recettes, codes et normes, en Suisse chaque film est unique, a déclaré le conseiller fédéral. Le socialiste a évoqué «le cinéma courageux d'un petit pays qui se mesure aux grands».

Alain Berset a notamment cité deux documentaires à succès de l'an dernier, «More than Honey», de Markus Imhoof, et «Hiver nomade», de Manuel von Stürler, dont les acteurs principaux sont des abeilles et des moutons. A ses côtés, Charles Beer, président du Conseil d'Etat de Genève et président de l'Association «Quartz» Genève Zürich, ainsi que Christian Frei, président de l'Académie du cinéma suisse, ont pris la parole dans la soirée. (ats/Newsnet)

Créé: 30.01.2013, 21h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Yviane Bornand

02.02.2013, 19:09 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Beau résultat pour le cinéma suisse, très peu subventionné par rapport aux énormes sommes alloués par la France à ses films médiocres. Répondre