ACCUEIL 20.4.2014 Mis à jour à 20h36

Quand le beau pilote s'appelle «Michael Frei»

Le film du vendredi

Le cœur de Nadja, 13 ans, s'enflamme lorsqu'elle tombe dans le parking de son immeuble sur l'un de ses voisins en tenue de pilote. Une violente passion s'empare alors d'elle tout l'été sur des airs de jazz envoutants.

Par Sandrine Perroud. Mis à jour le 27.07.2012
Une image tirée du film de Anna Luif.

Une image tirée du film de Anna Luif.

Le film

«Summertime», Anna Luif, 27 minutes, septembre 2000. Producteur: Dschoint Ventschr Filmproduktion AG.

Récompenses: Prix du public de Bamberg en 2002, Prix de la presse en compétition internationale et du Jury-Œcuménique de Clermont-Ferrand en 2001, Prix Swiss Film à Soleure, de Winterthur et de Zurich en 2000.

Partenariat avec SWISS FILMS

Tous les vendredis, nous vous proposons de visionner en partenariat avec SWISS FILMS un court ou moyen métrage visible durant 24 heures sur notre site.

La fondation SWISS FILMS est l’agence de promotion du cinéma suisse. En tant que partenaire des cinéastes, elle renforce la visibilité et la perception positive de la culture cinématographique helvétique en Suisse et à l’étranger. Les missions principales de la fondation sont le rayonnement, le relais culturel et la mise en réseau du cinéma suisse.

Articles en relation

Partager & Commenter

On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans, disait Rimbaud. Et lorsqu’on en a 13? Eh bien visiblement encore moins.

Loin des champs de coton et des poissons sautillants de joie, la Zurichoise Anna Luif place son «Summertime» dans un bloc d’immeubles grisâtres d’une banlieue alémanique.

La jeune Nadja, 13 ans, s’ennuie ferme pendant ses vacances d’été. Jusqu’au jour où elle découvre dans la pénombre d’un parking l’un de ses voisins en tenue de pilote d’avion.

Plus qu’une rêverie, une violente obsession la submerge. Elle la poussera à photographier l’objet de ses fantasmes tel un paparazzi, à le surprendre sous la douche et à profiter d'une petite blessure pour se faire soigner par lui. Le tout avec délectation.

Tandis que les garçons de son âge aiment le basket et le métal, Nadja s’évade le temps d'un été dans sa passion secrète. Un homme qu’elle imagine terroriste ou braqueur de banque.

Anna Luif raconte avec sensibilité et humour les premières amours adolescentes. Là où les sentiments sont hors de contrôle, et les cœurs brisés en mille morceaux.

(Newsnet)

Créé: 27.07.2012, 08h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne