ACCUEIL 21.10.2014 Mis à jour à 08h42

Des flammes, Funky Claude et Deep Purple

Musique

«Smoke on the Water» possède sans doute l’un des riffs de guitare les plus connus au monde. Mais c’est l’histoire que la chanson raconte qui en a fait sa légende et a donné le surnom de «Funky» Claude Nobs.

Par Caroline Piccinin. Mis à jour le 11.01.2013 3 Commentaires

1/15 La une de la feuille d'avis du 6 décembre 1971, relatant l'incendie du casino de Montreux le 4 décembre.
DR

   

Les paroles de Smoke on the Water

We all came out to Montreux
On the Lake Geneva shoreline
To make records with a mobile
We didn't have much time
Frank Zappa and the Mothers
Were at the best place around
But some stupid with a flare gun
Burned the place to the ground
Smoke on the water, a fire in the sky, smoke on the water

They burned down the gamblin' house,
It died with an awful sound
And Funky Claude was running in and out
Pulling kids out the ground
When it all was over
We had to find another place
But Swiss time was running out
It seemed that we would lose the race
Smoke on the water, a fire in the sky, smoke on the water

We ended up at the Grand Hotel
It was empty cold and bare
But with the Rolling truck Stones thing just outside
Making our music there
With a few red lights and a few old beds
We make a place to sweat
No matter what we get out of this
I know, I know we'll never forget
Smoke on the water, a fire in the sky, smoke on the water

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Décembre 1971, alors que Frank Zappa est en plein concert au Casino de Montreux, le groupe Deep Purple est présent sur les rives du Léman pour l’enregistrement de son album «Machine Head». Soudain, un incendie prend en plein concert de Zappa…

Un homme entre 20 et 30 ans, de corpulence athlétique avec des cheveux châtains clairs tombant sur les épaules, aurait - selon plusieurs témoignages récoltés par La Feuille d'Avis de Lausanne du 6 décembre 1971 - tiré ce qui semblait être une fusée d'alarme utilisée en navigation pour signaler un bateau en détresse. Le feu prend, c’est la panique… Évacuation.

«Dans la rue, un attroupement se forme autour d'un magnétophone portatif. Son propriétaire qui, malgré l'interdiction, a enregistré tout le concert, repasse dans la rue «la dernière bande». On entend à nouveau: «Fire!» pendant que la musique se tait», peut-on lire dans les archives du journal de l’époque. Frank Zappa apaise la foule qu’il invite à sortir dans le calme avec Claude Nobs, qui à l’époque travaille encore à l’Office du tourisme de Montreux. Le Casino sera entièrement détruit, mais par miracle, aucune victime ne sera à déplorer.

De leur côté, les membres du groupe Deep Purple sont venus à Montreux pour enregistrer leur album. Souci, le feu ayant ravagé le casino, impossible d’y réaliser l’enregistrement… Ils décident alors d'investir les longs couloirs abandonnés du Grand Hotel de Territet, de les calfeutrer avec des couvertures et des matelas, et de l’enregistrer là, dans ce studio de fortune.

Ian Gillian, le chanteur, a expliqué à swissinfo.ch lors d’une interview de 2006: «Le dernier jour d'enregistrement, au «Grand Hotel» (vers le 20 décembre), Martin Birch, notre manager, nous a dit: «J'ai une mauvaise nouvelle: il nous manque sept minutes de matériel. Et il ne nous reste que 24 heures…» Alors il a proposé qu'on écoute les prises qu'on avait faites le premier jour, pour le soundcheck. Et là-dedans, il y avait les bases de ce qui allait devenir «Smoke on the Water». Roger Glover, le bassiste, a proposé qu'on écrive des paroles sur ce que l'on venait de vivre… Ce moment-là a été la conclusion de l'enregistrement le plus dramatique qui ait jamais eu lieu!» En ajoutant également que les souvenirs les plus marquants de ce 4 décembre 1971 étaient la fumée et le feu.

L’album «Machine Head» sortira en mars 1972. Le succès et la légende de «Smoke on the Water» seront, depuis cette époque jusqu'à aujourd’hui et certainement pour des décennies encore, associés au nom de «Funky Claude». Un hommage éternel dans les flammes du rock’n’roll, on ne pouvait pas espérer moins que ça pour ce grand Monsieur de la musique. (Le Matin)

Créé: 11.01.2013, 17h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Pierre-André Haldi

11.01.2013, 20:26 Heures
Signaler un abus 26 Recommandation 1

J'espère que "Smoke on the Water" sera joué lors de l'hommage rendu à Claude Nobs à Montreux, en février prochain apparemment. C'est un peu son hymne personnel. Répondre


Daniel Jordan

12.01.2013, 10:52 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

J'étais l'assistant de Claude en 1970 et 71 et cet incendie reste évidemment, entre autres souvenirs, gravé dans ma mémoire. On peut ajouter au compte-rendu de cet évènement les précisions suivantes: Il n'y a eu aucune panique, le public était assis à même le sol, seuls les membres du groupe Deep Purple avaient des chaises devant la scène. Les derniers à quitter la salle, Claude, Jacky Keck et moi Répondre



Sondage

Le passage à l'heure d'hiver, c'est le 26 octobre prochain. Ça vous dérange?





Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne