ACCUEIL 24.10.2014 Mis à jour à 08h45

La vidéo, un bon arbitre?

Débat

A deux secondes de la fin du septième match, Zurich a arraché le titre de champion de Suisse à Berne, après un arbitrage vidéo difficile. Le débat reprend.

Par Jocelyn Rochat / Marc Ismail. Mis à jour le 19.04.2012 17 Commentaires
La fin du match entre Berne et Zurich a été très indécise.

La fin du match entre Berne et Zurich a été très indécise.

Partager & Commenter

En tennis, les joueurs demandent que l’on vérifie les balles douteuses de manière électronique. En rugby, l’arbitre appelle un assistant pour qu’il regarde des ralentis afin de s’assurer que l’essai est bien valable. Et en hockey, comme on l’a vu mardi dernier, à la fin du match très indécis entre Berne et Zurich, le corps arbitral a la possibilité de regarder la vidéo d’une scène avant d’accorder ou pas un but contesté.

A l’inverse, le football refuse d’utiliser les images pour éclairer les scènes confuses, au risque de commettre des erreurs spectaculaires. Les patrons du ballon rond estimant que la télévision ne permet pas d’éclairer tous les cas litigieux. La scène finale du match de hockey entre Berne et Zurich leur donne raison sur ce point. Les images n’apportent pas de certitude. L’arbitrage comportera toujours, malgré la technique, une part d’interprétation humaine.

OUI

Christian Despont, Responsable des Sports du Matin et du Matin Dimanche

Le match de mardi vous a-t-il fait douter de l’utilité de l’arbitrage vidéo?

Pas du tout. La vidéo offre une aide à l’arbitrage. A Berne, c’était très utile que les arbitres puissent aller revoir la scène avant de prendre une décision aussi lourde de conséquences. Cela crée une sorte d’apaisement dans le stade et chez les joueurs, même si l’arbitrage reste une question d’interprétation des règles, comme on l’a vu mardi.

Quels sont les avantages de l’arbitrage vidéo?

D’abord, cela met l’arbitre à égalité avec les spectateurs qui sont venus au stade avec leur téléphone, et qui voient les images. Et c’est un moyen assez simple de supprimer de grosses injustices, même si la vidéo ne règle pas tous les problèmes.

NON

Massimo Lorenzi, rédacteur en chef du Service des sports de la RTS

La vidéo n’est-elle pas devenue indispensable?

Le ralenti fait partie intégrante de la narration du sport en télévision, pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur, c’est qu’il offre un décodage précieux des gestes sportifs. Le pire, c’est que le ralenti met une énorme pression sur l’arbitrage. Le public devient de plus en plus intolérant à l’erreur et met l’arbitre au pilori.

Pourquoi le football serait-il un cas particulier?

Pour ma part, je suis favorable à l’utilisation de la vidéo, comme au rugby: dans les derniers mètres et lors d’un essai litigieux. En revanche, l’utilisation systématique de la vidéo me paraît abusive. Elle ferait traîner les matches et dénaturerait l’esprit du jeu. (Le Matin)

Créé: 19.04.2012, 08h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

17 Commentaires

Gilles Surchat

19.04.2012, 09:57 Heures
Signaler un abus 11 Recommandation 0

Le but est valable, Buher ne bloque jamais le puck, Tambellini à le doit d'etre dans la zone car le puck y est déja. La seule question c'est si Ambuhl gene le gardien avant que le puck rentre mais Buhrer est sur le cul, sans canne et avec deux Bernois quasiment sur ces jambes. Decision juste. De plus, l'arbitrage a été excellent toute la série, correct? Alors pourquoi ce débat aujourd'hui? Répondre


vive lavideo

19.04.2012, 09:06 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

L'usage de la vidéo dans le hockey sur glace est indiscutable. Depuis son introduction en LNA l'amélioration de l'arbitrage a augmenté. Il faut maintenant l'introduire de force en LNB même si les clubs ne veulent pas dépenser d'argent pour cela. Répondre



Sondage

Vous êtes devant un bon concert et certains spectateurs utilisent leur smartphone:






Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum