Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 07:21

Le Grand Journal Le calvaire d'une Miss Météo sur Canal+

Raphaëlle Dupire, présentatrice météo du Grand Journal pendant 15 jours, dévoile les dessous de son aventure.

Raphaëlle Dupire a passé 15 jours sur le plateau du Grand Journal de Canal+, le temps de réaliser que l'expérience ne convenait à personne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le magazine GQ a rencontré Raphaëlle Dupire, mannequin devenue l'éphémère Miss Météo du Grand Journal succédant à Doria Tillier en septembre 2014.

A tout juste 20 ans, la jeune femme avait fait beaucoup d'envieuses en accédant à ce poste. Elle raconte aujourd'hui sans regret ni ressentiment le cauchemar vécu pendant ces 15 jours d'antenne - non pas pour régler ses comptes, affirme-t-elle, mais plutôt pour donner sa version des faits et enfin tourner la page.

Passer après l'ultra-populaire Doria: l'angoisse

Premièrement, difficile de remplacer la star de la chaîne Doria Tillier, restée pour travailler sur les 30 ans du groupe Canal+ pendant les débuts de Raphaëlle Dupire. «Elle arrivait tous les matins avec les beignets, avait un check perso avec tout le monde. Moi je ne checkais personne et je rougissais quand on me parlait...!»

Ci-dessous: sa première météo, avec sa «marraine» Doria Tillier:

Raphaëlle Dupire tombe ensuite de haut en découvrant l'ambiance entre les chroniqueurs hors antenne: «Entre celui qui m'a directement dit du mal des autres et l'autre qui m'a confié qu'elle prenait un Xanax avant chaque émission, je me demandais un peu où je débarquais». Mais Antoine De Caunes, tient-elle à préciser, «a toujours été classe avec moi».

«A la fin je picolais avant d'y aller»

Lâchée sans expérience en direct, la jeune femme admet qu'elle était «nulle», enchaînant les gaffes. «Mon prompteur était 15 fois plus loin que celui d'Antoine, je ne voyais rien. En plus je vous avoue qu'à la fin je picolais avant d'y aller. Je mangeais des Kit Kat tout le temps et buvais deux coupes de champagne avant la météo. II y en a une que j'ai faite bourrée, elle est facile à trouver j'ai l’œil gauche qui se referme!»

D'un commun accord avec la production (le producteur «Renaud Le Van Kim, qui faisait des selfies avec moi tous les jours, a arrêté du jour au lendemain... Hum hum louche!»), elle a décidé de laisser tomber, notamment après être devenue la risée de «Touche Pas A Mon Poste». «Ça ne marchait pas du tout, j'ai juste demandé à ce qu'ils tiennent leur engagement en me payant jusqu'à la fin, ce qu'ils ont fait. En vrai, ils étaient tous un peu désolé pour moi».

Le bilan de ses 15 jours sur l'émission (autrefois) phare de la chaîne? «J'ai trouvé que les gens étaient tristes, qu'ils faisaient semblant d'être copains, que c'était abominable. Mais comme c'est hors du commun tout ça, c'est difficile à juger. Tout ce que j'ai vécu en arrivant à Paris, à Canal, c'était hyper important dans ma construction, et aujourd'hui je suis heureuse et en paix avec moi-même».

La jeune femme travaille actuellement comme «directrice artistique freelance», un «bon truc de branleur» dans un domaine qui lui convient mieux. «Je suis une vraie gentille, c'est aussi pour ça que je n'étais peut-être pas faite pour ce job», lance-t-elle.

Ci-dessous: la dernière météo de Raphaëlle Dupire, présentée par Augustin Trapenard

(nxp)

(Créé: 10.02.2016, 19h57)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.