Vendredi 30 septembre 2016 | Dernière mise à jour 10:16

Consommation Capsules à café virées des bureaux

Hambourg bannit les produits qui génèrent trop de déchets. En Suisse, pas d’interdiction.

Interdire les capsules de café au travail est-ce une bonne idée pour la planète?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fini les capsules de café dans les administrations de Hambourg. La grande ville portuaire allemande – qui entend devenir un modèle en matière d’écologie – vient d’édicter toute une série de mesures à l’égard de ses fonctionnaires. Dont l’interdiction d’utiliser des emballages à usage unique.

Exit donc les dosettes de type Nespresso, mais aussi les bouteilles d’eau (y compris recyclables), les couverts en plastique ou encore les désodorisants d’intérieur. Place aux bonnes vieilles cafetières d’antan ou aux fontaines d’eau réfrigérées reliées au réseau.

En Suisse, on n’en est pas encore là. Pour la Vert’libérale (VD) Isabelle Chevalley, ça ne serait d’ailleurs pas souhaitable. «Je suis contre de telles interdictions. Le recyclage est tout aussi efficace pour lutter contre les déchets. Il faut continuer agir sur ce plan-là.»

Lausanne bouge… un peu

Toutefois, les villes helvétiques ne sont pas inertes dans la traque aux emballages inutiles. A Lausanne, par exemple, les fontaines à eau se sont multipliées dans les services de l’administration pour réduire la consommation des bouteilles individuelles. Alors, certes, elles ne sont pas liées au réseau comme à Hambourg, mais c’est déjà un premier pas. «C’est beaucoup plus écolo et économique pour les collaborateurs», relève Florence Germond, la municipale socialiste chargée des Finances et du Patrimoine vert. Au niveau du café, ça bouge aussi: «Dans mon bureau – ainsi que dans différents services, on a opté pour des machines traditionnelles. Toutes les démarches de ce genre prises par des administrations sont également un exemple positif pour l’extérieur.»

Genève sert de l’eau du robinet

A Genève, il n’y a pas non plus d’interdictions programmées en vue, mais diverses initiatives en faveur de l’environnement. Quelques exemples: «Lors des réceptions, la Ville sert systématiquement de l’eau en carafe. Elle incite également à l’utilisation des gobelets renouvelables lors d’autorisation pour des manifestations sur le domaine public», souligne Philippe D’Espine, chargé de l’information du Conseil administratif (exécutif). De nombreux écogestes sont par ailleurs distillés à l’attention des collaborateurs, de la consommation d’eau aux achats responsables.

Ces impulsions venues des administrations inquiètent-elles une société telle que Nespresso? Si cette dernière se dit surprise par le développement en Allemagne autour des capsules, elle reste toutefois sereine: «Nous ne craignons pas que de telles mesures soient prises en Suisse. Nos capsules sont faites en aluminium, un matériau qui est infiniment recyclable», explique Diane Duperret, chargée des relations publiques de la société. Elle souligne également que les capsules portionnées permettent une consommation précise des ressources. Ce qui, dit-elle, présente un avantage environnemental non négligeable. A suivre, donc. (Le Matin)

(Créé: 17.02.2016, 06h36)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.