Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 11:04

Commerce Des Qataris rachètent les magasins Le Printemps

Après avoir mis la main sur plusieurs hôtels de luxe et le Paris Saint-Germain, le Qatar s'apprête à devenir l'unique propriétaire d'un autre lieu emblématique français, les grands magasins du Printemps.

Le magasin Le Printemps à Paris.

Le magasin Le Printemps à Paris. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon des documents reçus par l'AFP, un groupe d'investisseurs qataris doit racheter, via Disa, une société d'investissements luxembourgeoise, les participations à la fois de la Deutsche Bank, qui souhaitait céder ses 70% du Printemps, et de la société italienne Borletti, détentrice des 30% restants.

Il était prévu au départ que Borletti s'associe aux Qataris pour financer le rachat des parts de la Deutsche Bank (Rreef) tout en restant propriétaire du groupe de grands magasins. A l'arrivée, le groupe italien lui-même va aussi tomber dans leur escarcelle.

Les investisseurs qataris, dont l'identité n'est pas révélée, ont «souhait(é) également acquérir l'intégralité du capital de Borletti Group. C'est dans ce cadre que les actionnaires de Borletti Group ont également choisi de céder la totalité de leur participation dans Borletti Group à Disa», indiquent les documents.

«De sorte qu'à la fin de l'opération, cette dernière serait propriétaire de 100% de Borletti Group, qui serait elle-même propriétaire de 100% de PHL» (Printemps Holding Luxembourg, qui détient l'intégralité du Printemps, ndlr).

Le montant de cette opération, qui devrait se conclure d'ici l'été, n'est pas spécifié. Selon Médiapart, le montant de la cession du Printemps atteindrait 1,6 milliard d'euros (plus de 1,9 milliard de francs). Fin 2012, les Galeries Lafayette avaient fait en vain une offre de rachat pour 1,8 milliard.

Le Printemps dispose de 16 magasins en France, dont son vaisseau amiral sur les Grands Boulevards parisiens. Il avait été cédé en octobre 2006 par PPR pour 1,075 milliard d'euros. Depuis, le chiffre d'affaires du groupe a bondi de 30% pour atteindre 1,45 milliard en 2011.

Selon les documents, une fois le rachat effectué, les Qataris conserveront la direction actuelle du Printemps, avec à sa tête Paolo de Cesare. Borletti resterait également en temps que conseiller. La stratégie de rénovation et d'ouvertures de magasins sera également conservée. (ats/nxp)

(Créé: 04.04.2013, 20h21)
Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.