Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:36

TENDANCE En Suisse, le bitcoin «sort du cercle des initiés»

La monnaie cryptée n'est plus l'apanage des geeks. De plus en plus de commerces suisses acceptent les bitcoins.

«Depuis douze mois, c’est l’effervescence» en Suisse, selon le fondateur de la plateforme de trading SBEX Alexis Roussel.

«Depuis douze mois, c’est l’effervescence» en Suisse, selon le fondateur de la plateforme de trading SBEX Alexis Roussel. Image: keystone

Galerie photo

Le bitcoin pour les nuls

Le bitcoin pour les nuls 2014 sera-t-elle l'année du bitcoin? Découvrez en 8 points tout ce qu'il faut savoir sur la mystérieuse monnaie électronique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Payer son verre, recevoir ses pourboires, recharger son compte bitcoins à la machine... De Zurich à Bâle en passant par l'arc lémanique, la monnaie électronique s'installe petit à petit dans les portefeuilles suisses, au point que le magazine Bilan y voit une «révolution».

Et pour cause. La monnaie, inventée en 2009 après la crise financière par un mystérieux informaticien connu sous le nom de Satoshi Nakamoto, «est en train de sortir du cercle des initiés en Suisse» selon Alexis Roussel, fondateur de la plateforme d'achat et de vente de Bitcoins SBEX (Swiss Bitcoin Exchange).

«Depuis douze mois, c’est l’effervescence. Les firmes nouvellement créées ont recours aux services de juristes, comptables et banquiers conventionnels qui découvrent les perspectives offertes par ce nouveau système. Bien sûr, il y a des sceptiques mais la plupart sont fascinés», confie-t-il à Bilan.

Donner et recevoir... des bitcoins

La preuve de cette démocratisation, selon Adrien Treccani, ingénieur EPFL reconverti dans la finance: «On me demande toujours plus fréquemment comment acheter du bitcoin. Ces requêtes proviennent maintenant de citoyens lambda et de passionnés d’informatique.»

De plus en plus de commerçants l'acceptent en Suisse. Une cinquantaine d'enseignes à Zurich, 14 sur la région lémanique, 5 à Bâle et 5 à Berne... une carte en ligne permet de traquer les nouveaux venus sur le marché. SBEX et la société canadienne BitAccess sont d'ailleurs en train de déployer un réseau de distributeurs automatiques de bitcoins à travers toute la Suisse.

Parallèlement, les «Bitcoin talks» mensuels, organisés via le groupe «Bitcoin Meetup Switzerland» du réseau social MeetUp, réunissent près de 500 membres à travers le pays.

La non-régulation qui réjouit

En juin dernier, le Conseil fédéral a renoncé à légiférer sur la monnaie virtuelle compte tenu de son volume marginal. Une décision qui a fait le bonheur des principaux acteurs du marché des bitcoins, «puisque cette décision leur garantit une grande liberté entrepreneuriale» explique le magazine économique.

Pour le fondateur de SBEX, «le rapport entérine le fait que le bitcoin sera traité dans le cadre du droit actuel et entre dans le champ d’application de la Loi sur le blanchiment d’argent». Plus de libertés, moins de risques... les enthousiastes en sont convaincus: en Suisse et ailleurs, les bitcoins ont de beaux jours devant eux. (C. H.nxp)

(Créé: 22.07.2014, 06h41)

Sondage

Donnez-vous volontiers à des organismes caritatifs?






Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.