ACCUEIL 25.7.2014 Mis à jour à 19h59

Femme de patron, oui mais brevetée…!

Travail

Berne vient de donner son feu vert. Les femmes de patron de PME ont leur brevet. Accessible par validation des acquis, ce papier leur permet de faire reconnaître leurs compétences.

Par Pierre-François Besson. Mis à jour le 06.06.2012 26 Commentaires
Quelque 64'000 femmes exercent des fonctions de gestion au sein des PME suisse, selon l’Office fédéral de la statistique.

Quelque 64'000 femmes exercent des fonctions de gestion au sein des PME suisse, selon l’Office fédéral de la statistique.
Image: Keystone

Liens

Précisions

Conçu par plusieurs associations professionnelles de l’Union suisse des arts et métiers (USAM), le brevet fédéral de spécialiste en gestion PME s’obtient par deux voies.

La voie de la validation des acquis s’adresse donc aux femmes. Elle dure un an et bénéficie de fonds du Bureau fédéral de l’égalité et de l’OFFP.

L’autre cursus, modulaire, a lieu en école et vise un public large. La première classe a ouvert ses portes en mai à Zurich. Elle s’étend sur un an et demi.

Le brevet, pour les deux voies, sera décerné sur la base d’un dossier de performance.

Les candidats devront notamment démontrer leur aptitude à une vision transversale de l’entreprise. A mesurer l’influence d’une décision sur tous les domaines de la PME.

Quelque 64'000 femmes exercent des fonctions de gestion au sein des PME suisses, qui sont 300'000, selon l’Office fédéral de la statistique.

Moins sérieux

Articles en relation

Partager & Commenter

«Les femmes de patron de PME familiale sont, elles aussi, entièrement liées à l’entreprise. Elles partagent la prise de risque. Elles assument souvent l’administration, la gestion du personnel, la gestion clients, fournisseurs. Et tout est lié: la famille, l’entreprise…»

Artisane du projet conduit par l’USAM, Diane Reinhard jubile. La Confédération vient de donner son aval à un nouveau brevet par validation des acquis.

Les femmes conjointes d’artisans travaillent fréquemment dans l’ombre. Elles ont acquis des compétences gestionnelles souvent conséquentes et performantes. Mais si l’économie en bénéficie, elles n’en tirent aucune reconnaissance officielle.

C’est parti ou presque

Dès juillet, ces femmes pourront s’inscrire pour la première volée du brevet fédéral de spécialiste de gestion PME avec approfondissement en gestion de PME familiale (date limite le 30 novembre).

Ce papier est pensé exprès pour elles. Il débutera en février 2013, avec les premiers diplômes remis l’année suivante. «Une originalité de ce projet pilote, c’est le processus d’accompagnement à la validation des acquis», explique Diane Reinhard.

En clair, les candidates au brevet, qui devront avoir derrière elles au moins huit ans de pratique, devront monter un dossier. Il passera par une démarche d’autoévaluation.

Durant la période menant au brevet, ces femmes seront épaulées par des praticiens de la PME. Au menu: coaching et week-ends d’échange d’expériences, par exemple.

Pour elles et pas seulement

«Jusqu’ici, la plupart des femmes qui ont dit leur intérêt ont au minimum quinze ans d’expérience dans la conduite de la PME familiale, constate Diane Reinhard. Elles observent autour d’elles des décès ou des problèmes familiaux. Et souhaitent leur niveau de compétence être authentifié.»

«Ces femmes envisagent ce brevet pour elles-mêmes mais aussi pour être reconnues, note-t-elle. Car en Suisse, un diplôme, ça compte.» (Newsnet)

Créé: 06.06.2012, 13h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

26 Commentaires

allons plus loin

06.06.2012, 15:43 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

Très bonne initiative! A quand un papier de reconnaissance pour la gestion domestique? Il est en effet hallucinant qu'une femme qui est restée au foyer durant des lustres, ne puisse pas trouver de travail par exemple dans une entreprise de nettoyage car pas assez qualifiée! Répondre


comment valider sur Vaud maman au chômage

06.06.2012, 14:16 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

2. Les genevois peuvent suivre la validation des acquis gratuitement. Lausanne nous envoie à Genève mais on doit tout payer- trajets en train repas et formation. Cela dure aussi 9 mois au moins. Donc je n’ai aucune chance de faire valider mes acquis sur Vaud pour obtenir mon CFC même que je réponds à toutes les conditions... Répondre