Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 12:00

Bilan 2015 Helvetia a été pénalisé par les acquisitions

Les acquisitions ont pénalisé l'assureur qui boucle 2015 sur un bénéfice net en baisse de près d'un quart sur un an.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le résultat après impôts des activités opérationnelles, qui ne comptabilise pas les éléments exceptionnels liés au rachat en 2014 de Nationale Suisse et la Bâloise Autriche, a augmenté de 4,1% à 439 millions de francs, a indiqué le groupe saint-gallois lundi.

Les affaires non-vie, portées par les acquisitions, sont le principal moteur de croissance d'Helvetia. Elles ont dégagé l'an dernier un bénéfice de 331,8 millions de francs, en progression de 21,8% comparé à l'année précédente. Le ratio combiné net s«est amélioré, passant à 92,1% contre 93,5% précédemment. Le résultat de l«assurance vie s'est accru de 16,1% à 175,7 millions.

En 2015, les principales étapes de l'intégration de Nationale Suisse et la Bâloise Autriche ont été réalisées, relève le communiqué. Les fusions à finaliser dans les unités de marché européennes devraient être bouclées d«ici à la fin de l'année et dans les unités vie en Italie en 2017. (ats/nxp)

(Créé: 14.03.2016, 07h39)

Sondage

Le canton de Vaud a-t-il raison d'interdire la mendicité sur son territoire?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.