ACCUEIL 25.7.2014 Mis à jour à 17h51

La note de solvabilité de l'Espagne abaissée de deux crans

Finance

L'agence d'évaluation financière américaine Standard and Poor's (S&P) a annoncé jeudi avoir abaissé de deux crans la note de solvabilité financière de l'Espagne, de "A" à "BBB ".

Mis à jour le 26.04.2012 1 Commentaire

Image: ARCHIVES/AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Cette baisse de la note de solvabilité relègue Madrid dans la catégorie des émetteurs de qualité moyenne en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate. La perspective associée à la nouvelle note de l'Espagne est "négative", ce qui signifie que l'agence envisage la possibilité d'un nouvel abaissement.

"Dans un environnement de contraction économique, et contrairement à nous prévisions précédentes, nous pensons que la trajectoire des finances publiques du Royaume d'Espagne va probablement se détériorer", écrit l'agence dans un communiqué.

Risque

De plus, "nous percevons une hausse de la probabilité que l'Etat espagnol doive fournir un soutien budgétaire supplémentaire au secteur bancaire", ajoute le texte.

"En conséquence, nous pensons que le risque augmente de voir la dette nette du gouvernement fédéral espagnol croître encore", écrit S&P pour justifier sa décision.

Selon l'agence, la perspective négative associée à la note prend en compte les "risques importants" qui pèsent sur la croissance économique de l'Espagne et ses comptes budgétaires, et les effets que cela devrait avoir sur la note de crédit du pays. (afp/Newsnet)

Créé: 26.04.2012, 23h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

pierre piller

27.04.2012, 11:04 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Lorsque tout le monde économique à commencer le FT et The Economist louaient le miracle espagnol, sa déconnexion aux subprimes, n'est-il apparu à personne que le stock immobilier construit, env. 1.250.000.- objets correspondait à presque 4x les besoins annuels? Les trois agences charlots S+P Mooday's et Fitch non plus? Alors que ces donneurs de leçons se taisent. Merci, l'incompétence est avérée. Répondre