Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 04:17

Aide à la Grèce Le FMI va proposer un nouveau prêt de 28 milliards

La direction du Fonds monétaire international va proposer aux Etats membres que l'institution accorde un nouveau prêt de 28 milliards d'euros à la Grèce, a annoncé Christine Lagarde vendredi.

Christine Lagarde: «L'ampleur et la durée du soutien du Fonds démontrent notre détermination à rester impliqués.»

Christine Lagarde: «L'ampleur et la durée du soutien du Fonds démontrent notre détermination à rester impliqués.» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La directrice générale du Fonds monétaire international a annoncé vouloir proposer aux Etats membres un nouveau prêt. Ce montant, qui reste à discuter lors d'une réunion du conseil d'administration programmée jeudi, est supérieur à celui de 23 milliards d'euros envisagé jusqu'ici.

«J'ai consulté aujourd'hui le conseil d'administration du FMI et, partant de là, ainsi qu'il a été négocié avec le gouvernement grec, j'ai l'intention de recommander un accord de 28 milliards d'euros (environ 36,7 milliards de dollars)», a indiqué Christine Lagarde dans un communiqué.

Le FMI compte remplacer un prêt accordé en mai 2010, de 30 milliards d'euros dont 10 milliards environ restent à débourser.

Cette somme restante sera reversée dans le nouveau prêt. Le nouveau prêt doit être une Facilité étendue de crédit, un type de prêt destiné aux pays ayant des difficultés prolongées.

Remboursable sur dix ans

Christine Lagarde proposera qu'il soit versé sur quatre ans, et remboursable sur une durée maximale de dix ans.

Le prêt accordé en 2010 était prévu jusqu'en 2013, et à rembourser d'ici à 2015. «L'ampleur et la durée du soutien du Fonds démontrent notre détermination à rester impliqués», a indiqué Christine Lagarde.La Grèce a obtenu vendredi de ses créanciers privés la plus grande restructuration de dette de l'histoire, qui doit effacer au moins 100 milliards d'euros dus par Athènes.

Le succès de cette opération était une condition sine qua non pour obtenir un nouveau prêt du FMI. (afp/nxp)

(Créé: 09.03.2012, 23h16)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.