ACCUEIL 23.11.2014 Mis à jour à 00h06

Le parrain de Facebook retire aussi ses billes

Bourse

Peter Thiel, le «Business Angel» du réseau social, a vendu en fin de semaine dernière la majorité des titres qu’il détenait encore dans le groupe.

Mis à jour le 21.08.2012 2 Commentaires
Peter Thiel est un investisseur très respecté de la Silicon Valley. Il a notamment co-fondé PayPal et participé au lancement de Facebook.

Peter Thiel est un investisseur très respecté de la Silicon Valley. Il a notamment co-fondé PayPal et participé au lancement de Facebook.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Peter Thiel, investisseur très réputé dans les nouvelles technologies et soutien historique de Facebook depuis 2004, a cédé jeudi et vendredi 20,06 millions d’actions du réseau social.

La vente s’est faite en différentes transactions, à des prix unitaires compris entre 19,02 et 20,7 dollars, détaille un avis boursier transmis au gendarme boursier américain, la SEC.

Le solde d’actions restant aux mains de Peter Thiel n’est pas précisé. Mais selon le magazine Forbes, il détenait avant ces opérations plus de 23,6 millions d’actions Facebook dites de classe A, négociables sur les marchés.

Titre en difficulté

Le titre Facebook a été particulièrement chahuté ces derniers jours, passant même brièvement lundi sous la barre des 19 dollars, soit la moitié de son prix d’introduction sur le Nasdaq le 18 mai. Il a clôturé lundi à 20,01 dollars (+5,04%).

Facebook est notamment affecté par la fin, depuis jeudi dernier, d’une période de blocage durant laquelle les actionnaires historiques du réseau ne pouvaient vendre leurs parts.

Le groupe avait prévu plusieurs périodes de blocage lors de son introduction en Bourse, afin d’éviter un afflux trop massif de titres sur le marché. La première tranche, débloquée jeudi, représente 271 millions d’actions. Au total, jusqu’à 1,9 milliard d’actions pourraient être cédées dans les neuf prochains mois. (Newsnet)

Créé: 21.08.2012, 09h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Michel Beaumont

21.08.2012, 10:35 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Facebook n'est que du vent. Plutôt que de se la jouer tranquille, MZ à eu la folie des grandeurs. Ce qui a amorcé le début de la fin de FB. D'ici quelques années tout au plus, c'est la fin et FB vendra ce qu'il lui reste (les données des utilisateurs). Ce sera plus long mais google vient également d'amorcer sa fin. En trafiquant l’algorithme des résultats de recherche pour s'avantager lui. Répondre


Maurice Fredaouille

21.08.2012, 13:35 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Vivement la fin de ce Face ploucs... Répondre