Mercredi 31 août 2016 | Dernière mise à jour 01:24

Lingerie Les marques Dim et Wonderbra mises en vente

Le fonds d'investissement Sun Capital a mandaté la banque Morgan Stanley pour procéder à la vente du groupe DBApparel, racheté il y a six ans au groupe américain diversifié Sara Lee.

La célèbre marque de lingerie Wonderbra en quête d'un acheteur.

La célèbre marque de lingerie Wonderbra en quête d'un acheteur. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le fonds d'investissement américain Sun Capital a enclenché la cession du groupe de lingerie et sous-vêtements DBApparel, propriétaire des marques Dim, Playtex et Wonderbra, sur fond de baisse des ventes en 2011, affirment mercredi Les Echos.

Sun Capital a mandaté la banque américaine Morgan Stanley pour procéder à la vente du groupe DBApparel, racheté il y a six ans au groupe américain diversifié Sara Lee, et vise une valorisation à 600 millions d'euros, soit dix fois son résultat brut d'exploitation, précisent Les Echos. Un multiple élevé mais qui correspondrait à la pratique du secteur, note le journal.

Sun Capital travaille parallèlement à un plan de refinancement de l'entreprise, qui n'est pas endettée, mais se rabattrait sur cette stratégie uniquement s'il n'obtenait pas le prix espéré.

Depuis sa reprise, le groupe, qui emploie 7500 personnes, a vu son chiffre d'affaires reculer de 950 millions à environ 700 millions d'euros, mais sa rentabilité a été multipliée par six, à 60 millions d'euros.

Cette croissance s'est faite au prix d'une profonde restructuration, incluant une série de plans de départs avec, en 2010, la fermeture d'une de ses trois usines d'Autun (Saône-et-Loire) et la délocalisation en Roumanie d'une partie de la production, poursuivent Les Echos.

Conséquence de la crise, le groupe DBApparel, qui génère 40% de son chiffre d'affaires en France, a enregistré un recul de 1,5% de ses ventes en 2011. Le repreneur, un fonds ou un industriel, n'aurait donc d'autre choix que de chercher sa croissance à l'international, conclut le quotidien. (afp/nxp)

(Créé: 20.06.2012, 08h28)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.