ACCUEIL 30.5.2016 Mis à jour à 16h24

Merck Serono: inquiétude aussi en France voisine

Pharma

Le président de la région Rhône-Alpes a exprimé jeudi sa solidarité avec les salariés de Merck Serono, dont environ 500 résident en France voisine sur les 1250 postes supprimés à Genève.

Mis à jour le 21.06.2012
Des employés manifestent devant Merck Serono à Genève

Des employés manifestent devant Merck Serono à Genève
Image: Keystone

Galerie Photos

Liens

Partager & Commenter

Mots-clés

Il a redouté une fuite des cerveaux dans le secteur de la biotechnologie.

«C'est une décision brutale et je tiens à exprimer ma solidarité avec les salariés de Merk Serono», a déclaré dans un communiqué Jean- Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes.

«Je déplore cette décision, aux conséquences économiques, industrielles et sociales désastreuses, prise sans concertation ; une décision qui pourrait avoir un impact fort sur Rhône-Alpes et sur Genève, et plus largement en France comme en Suisse», a-t-il ajouté.

Concertation avec Genève

Lors d'une réunion sur les questions transfrontalières mardi avec le président du Conseil d'Etat genevois Pierre-François Unger, le conseiller régional en charge du franco-genevois (Haute-Savoie et Ain) Christian Dupessey a été chargé de coordonner les efforts.

Le secteur des biotechnologies représente 28'000 emplois en Rhône- Alpes. «La suppression du site de Merck Serono impliquerait, en plus d'une situation sociale inacceptable, une véritable fuite des cerveaux. Il faut que ces compétences à haute valeur ajoutée restent sur nos territoires», a affirmé Jean-Jack Queyranne.

Il a annoncé que la région va se mobiliser. Rhône-Alpes sollicitera les grands groupes mondiaux des biotechs regroupés autour du pôle de compétitivité LyonBiopole, afin d'aider à sanctuariser dans le Grand Genève et en Rhône-Alpes les emplois susceptibles d'être supprimés par Merck. (ats/Le Matin)

Créé: 21.06.2012, 13h51

Publicité

Sondage

La Suisse est-elle trop prudente dans l'utilisation de l'alerte-enlèvement?




Sondage

Etes-vous choqué que Swisscom offre un traitement de faveur aux parlementaires?




Les salaires à plus d'un million des grands patrons sont-ils justifiés?

Oui, ils font aussi gagner des millions

 
21.0%

Non, c'est hors de proportion

 
76.1%

Je n'ai pas d'avis sur la question

 
2.9%

2713 votes au total

  • Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !