ACCUEIL 20.9.2014 Mis à jour à 15h49

Plainte américaine après l'affaire du courtier UBS de Londres

Banques

Suite à l'affaire du courtier indélicat, un fonds de pension a engagé une plainte collective à l'encontre d'UBS ainsi que de ses anciens directeur général Oswald Grübel et chef des finances John Cryan.

Mis à jour le 27.06.2012 1 Commentaire
L'auteur de l'acte, une des courtiers de la banque dans la capitale britannique, Kweku Adoboli, a été arrêté le 15 septembre dernier. Il risque jusqu'à dix ans de prison s'il est reconnu coupable.

L'auteur de l'acte, une des courtiers de la banque dans la capitale britannique, Kweku Adoboli, a été arrêté le 15 septembre dernier. Il risque jusqu'à dix ans de prison s'il est reconnu coupable.
Image: ARCHIVES/AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text]

L'affaire du courtier indélicat d'UBS à Londres connaît un développement judiciaire aux Etats-Unis.

Un fonds de pension a engagé une plainte collective à l'encontre de la banque ainsi que de ses anciens directeur général Oswald Grübel et chef des finances John Cryan.

Le document de la plainte, qui comprend 20 pages, reproche au numéro un bancaire suisse d'avoir manqué d'attention dans ses contrôles internes. Le cas a été rapporté le week-end dernier par l'agence de presse financière américaine Bloomberg. Contactée mercredi, UBS n'a pas souhaité prendre position.

La procédure est liée à l'affaire de fraude mise à jour l'été dernier et qui a coûté quelque 1,8 milliard de francs à UBS. L'auteur de l'acte, une des courtiers de la banque dans la capitale britannique, Kweku Adoboli, a été arrêté le 15 septembre dernier. Il risque jusqu'à dix ans de prison s'il est reconnu coupable.

La plainte du fonds de pension a été déposée vendredi passé devant un tribunal de New York. Toute personne ayant, de par son statut d'actionnaire d'UBS, subi des pertes en lien avec la chute du cours de l'action de la banque suite à la divulgation de l'affaire peut s'y joindre d'ici au 21 août.

Le fonds de pension reproche également à UBS d'avoir violé les dispositions anti-fraudes dans les lois boursières américaines. Il lui réclame en conséquence un dédommagement en faveur des actionnaires qu'il chercher à rallier. Oswald Grübel et John Cryan sont décris comme coresponsables des pertes de valeur des actions.

(ats/Newsnet)

Créé: 27.06.2012, 17h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Michèle Herzog

27.06.2012, 17:14 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Et voilà encore une nouvelle plainte contre UBS, mais cette fois les dirigeants sont aussi concernés. A suivre. Répondre



Sondage

Est-il raisonnable d'initier des jeunes aux parfums du vin dans le cadre scolaire?