ACCUEIL 27.6.2016 Mis à jour à 05h13

Romands fâchés par VW et la téléphonie

Classement

La majorité des plaintes reçues en 2015 par la FRC concernaient l’arnaque du constructeur automobile allemand et les opérateurs de télécommunications.

Par Michel Pralong. Mis à jour le 14.01.2016

Image: Fotolia

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le Romand déteste par-dessus tout se faire arnaquer. C’est ce qui ressort du premier classement effectué par la Fédération romande des consommateurs établi grâce aux 18 000 doléances reçues en 2015.

55% des plaintes portaient sur ce qui a été ressenti comme des tentatives d’escroquerie. Avec au premier rang un scandale qui a touché le monde entier: celui de VW et ses voitures trafiquées. 4850 personnes se sont inscrites comme automobilistes lésés auprès de la FRC. Qui a déposé une plainte pénale, accompagnée de 900 plaintes individuelles.

Autre arnaque qui agace, mais hélas plus habituelle, les fameux appels téléphoniques indésirables. Les consommateurs se plaignent principalement pour non-respect de l'astérisque censé les prévenir de ce type de démarchage. La FRC a déposé 13 plaintes pénales en 2015. Ce sont essentiellement des assurances ou du vin qui sont proposés par ce biais.

Friture sur la ligne

Le téléphone n’agace pas seulement lorsqu’il sonne impunément. Les principaux opérateurs figurent tous parmi les huit sociétés les plus dénoncées. Comme quoi le secteur est toujours très flou. Même Suissephone, pourtant de petite taille, suscite beaucoup de plaintes. Principaux griefs contre ces acteurs: les contrats, les factures, le service après-vente ou l’état du réseau.

Si Billag figure au deuxième rang du classement, c’est parce que 857 Romands se sont annoncés auprès de la FRC afin de tenter de se faire rembourser la TVA que la société percevait (à tort selon le Tribunal fédéral) sur la redevance TV.

Autre souci des Romands: les contrats de vente qu’il est difficile de résilier ou qui se renouvellent automatiquement, comme par exemple les abonnements de fitness. Même si la FRC a réussi à faire bouger les choses en ce qui concerne ces derniers en 2015. Les garanties que les vendeurs ne respectent pas, arguant que si l’objet ne fonctionne plus, c’est par votre faute, ont également été l’objet de nombreuses réclamations de la part des consommateurs.

Les assurances ne représentent que 4,5% des réclamations. Selon la FRC, les gens ont pris l’habitude, à force, de mieux se renseigner. Reste que les assurances-maladie constituent 67% de ces doléances, essentiellement en raison des hausses de primes (Assura a été particulièrement concernée) ou de la complexité des modèles alternatifs.

(Le Matin)

Créé: 14.01.2016, 06h40

0

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

La Grande-Bretagne a-t-elle raison de sortir de l'Union européenne?




  • Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne