ACCUEIL 26.6.2016 Mis à jour à 11h36

Surfer en plein Valais

Insolite

Trois jeunes Romands ont lancé le défi de créer un complexe sportif doté d’un bassin de vagues artificielles de 30 000 mètres carrés, près de Sierre.

Par Laura Juliano. Mis à jour le 08.03.2016 8 Commentaires

Vidéo: Alaïa / Youtube

Faire du surf en Valais, ça vous tenterait?

"Le surf est notre ADN"

Adam Bonvin, Marc-Antoine Burgener et Romain Magnin, co-fondateurs d'Alaïa - inspiré du nom des premières planches de surf Hawaïenne en bois massif - espèrent lancer deux projets de complexes sportifs défiés aux sports d'action en Valais.

Pour plus de détails

Rendez-vous sur le site internet d'Alaïa alaia.ch

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Les accros du surf n’auront peut-être plus à faire des centaines de kilomètres pour s’offrir une bonne vague. Trois jeunes Romands fraîchement diplômés, réunis par leur amour de la planche sur les pistes comme sur les vagues, ont lancé un défi titanesque: faire construire le plus grand bassin de surf d’Europe, en plein cœur du Valais. D’une surface de 30 000 mètres carrés, il permettrait d’accueillir jusqu’à 70 surfeurs en même temps, tout au long de l’année. Destiné aux novices comme aux professionnels, il serait doté des dernières technologies en matière de vague artificielle: deux possibilités sont explorées, la Wave Loch (un système de pression différentielle de niveaux) et la Wavegarden (voir photo), qui peut générer une vague de deux mètres très réaliste, via une colonne centrale. L’attraction s’inscrit dans un projet de complexe dédié aux sports d’action de 90 000 mètres carrés, l’«Alaïa Campus». Au programme: du surf, mais aussi, du wakeboard, du skate, du BMX, du trampoline et du yoga. Le site prévoit également un SPA, un restaurant, un café, un surf shop, un camping et des bungalows. «Après avoir beaucoup surfé à l’étranger, on s’est dit pourquoi ne pas apporter un bout d’océan chez nous et rendre le surf accessible aux Suisses? souligne Marc-Antoine Burgener, cofondateur d’Alaïa. L’offre de sport d’action sur toute l’année manque sérieusement en Suisse. C’est dommage, car la demande est forte!»

Booster le tourisme

Pour y répondre, le Lausannois de 23 ans et ses deux associés, Adam Bonvin, 20 ans, et Romain Magnin, 27 ans, sont en négociation avec les communes environnantes et le Canton du Valais. L’emplacement potentiel du campus qu’ils espèrent voir ouvrir d’ici à 2018-2019, dans la périphérie de Sierre, n’a pas encore été défini. Contactée, la Ville ne souhaite pas se prononcer pour l’instant sur le projet, au budget estimé à 20 millions de francs. Mais s’il n’est qu’à ses prémices, il a déjà reçu bon accueil, assure Marc-Antoine Burgener. Lequel salue le soutien reçu de plusieurs fondations sportives, investisseurs privés, sponsors et partenaires immobiliers de la région.

Plus imminent, le projet de l’Alaïa Chalet, premier complexe de sports d’action indoor et outdoor de Suisse romande, sera présenté aujourd’hui par les jeunes entrepreneurs à la Commune de Lens, pour une ouverture visée l’hiver prochain. «Notre projet viendrait pallier la baisse de fréquentation touristique en été et la renforcer en hiver, grâce aux activités alternatives, d’autant plus importantes avec la diminution de la neige en station», précise Marc-Antoine Burgener. Dès aujourd’hui, Alaïa ouvre une plate-forme de financement participative en ligne, pour lever les derniers 100 000 francs nécessaires au lancement du projet. Les participants auront l'opportunité de faire partie des premiers membres et de bénéficier d’offres avantageuses.

Pour participer, rendez-vous sur la page crowdfunding, le site internet d'Alaïa.

(Le Matin)

Créé: 08.03.2016, 06h27

8

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

8 Commentaires

Jean Seb

08.03.2016, 09:23 Heures

Bravo les gars, j'espère que vous aller réussir dans cet excellent projet. Répondre


Michèle Hunziker

08.03.2016, 11:41 Heures

C'est du n'importe quoi. Et l'écologie dans tout ça. Ca en devient ridicule. Mais je comprends c'est tellement dur de ne pas pouvoir surfer en Suisse sur des vagues !! Répondre



Sondage

La Grande-Bretagne a-t-elle raison de sortir de l'Union européenne?




  • Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons