ACCUEIL 23.4.2014 Mis à jour à 18h36

L'Allemagne pourrait refuser d'aider davantage la Grèce

Crise grecque

Un cacique du parti de la chancelière allemande Angela Merkel, Michael Fuchs, a prévenu que l'Allemagne mettrait son «veto» sur de nouvelles aides européennes à la Grèce si les réformes dans ce pays avancent trop lentement.

Mis à jour le 12.08.2012 3 Commentaires
Angela Merkel évoque la possibilité de mettre un «veto» sur de nouvelles aides européennes à la Grèce.

Angela Merkel évoque la possibilité de mettre un «veto» sur de nouvelles aides européennes à la Grèce.
Image: Keystone

Articles en relation

Si l'Allemagne est convaincue que la Grèce «n'a pas rempli ses obligations, alors nous utiliserons notre droit de veto», a dit Michael Fuchs, vice-président du groupe parlementaire des conservateurs allemands (CDU et sa branche bavaroise CSU), au quotidien allemand Handelsblatt.

L'Allemagne «a atteint ses limites», a-t-il ajouté. Et d'enfoncer le clou: «même si le verre est à moitié plein (en matière de réformes grecques), cela ne suffit pas pour un nouveau paquet d'aides. L'Allemagne ne peut pas et ne va pas l'accepter».

L'Allemagne, première économie européenne et premier contributeur au fonds de secours de la zone euro, attend comme ses autres partenaires européens, pour la mi-septembre, le rapport des experts du FMI, de l'Union européenne et de la Banque centrale européenne sur le programme économique du nouveau gouvernement grec.

Ce rapport doit déterminer si la Grèce recevra la prochaine tranche de 31,5 milliards de crédit prévue dans le cadre du deuxième plan d'aide en deux ans adopté en faveur de ce pays en février. (afp/Newsnet)

Créé: 12.08.2012, 16h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Gary Vonlanthen

12.08.2012, 22:34 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 0

Comme c'est compréhensible ! Il est normal que le peuple le plus travailleur n'aie plus envie d'aider le peuple le plus tire-au-cul, non ? Répondre


Patrick Luder

13.08.2012, 19:14 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

C'est pas du jeu ça, quand on accepte de gagner sur le dos des autres il faut aussi accepter de lacher du leste ! Répondre