ACCUEIL 27.11.2014 Mis à jour à 22h31

Bénéfice de 6,5 milliards pour la BNS

Politique monétaire

La Banque nationale suisse a dégagé un bénéfice consolidé de 6,5 milliards de francs au premier semestre. Elle enregistrait une perte de 10,8 milliards à la même période l'année dernière.

Mis à jour le 31.07.2012 8 Commentaires
La BNS avait essuyé une perte de 10,8 milliards à la même période l'année dernière.

La BNS avait essuyé une perte de 10,8 milliards à la même période l'année dernière.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

La Banque nationale suisse (BNS) a enregistré un bénéfice consolidé de 6,46 milliards de francs au 1er semestre, grâce notamment à la plus-value provenant des positions en monnaies étrangères. Après six mois en 2011, elle avait essuyé une perte de 10,8 milliards.

L’institut d’émission a ainsi réalisé un bénéfice de 5,09 milliards de francs sur ses positions en monnaies étrangères, a-t-il indiqué mardi. Elles ont profité en particulier de la valorisation du dollar, le cours de l’euro ne bougeant pas en raison du plancher de 1,20 franc fixé le 6 septembre dernier par la BNS.

Le dollar s’est globalement apprécié au 2e trimestre pour valoir 97 centimes vers fin juin, contre 90 centimes début avril. La semaine dernière, il a même frôlé la parité, avant de revenir à 98 centimes. Le billet vert avait atteint en août 2011 son plus bas historique, à 70,69 centimes, en pleine tempête sur les marchés.

Plus-value sur l’or

La BNS a également tiré profit de la situation favorable prévalant pour l’or. Elle a dégagé une plus-value de 1,26 milliard de francs sur son stock de métal jaune. A fin juin, le prix du kilogramme d’or se montait à 48’687 francs, contre 48’204 francs trois mois plus tôt.

Au premier semestre 2011, la banque centrale avait subi des moins-values de 9,85 milliards de francs sur ses positions en monnaies étrangères et de 1,55 milliard sur le stock d’or. Le contexte de l’époque était au renforcement continu de la devise helvétique, sur fond de crise de la dette dans la zone euro.

Le bénéfice consolidé du premier semestre 2012 a encore profité d’un gain de 45,8 millions de francs sur les positions en francs, après une perte de 122,9 millions un an plus tôt.

Le fonds de stabilisation, destiné à réaliser les actifs toxiques repris d’UBS en 2008, a dégagé un bénéfice de 189 millions de dollars, assurant une contribution de 73 millions de francs au résultat consolidé. Le prêt octroyé a été ramené à 6,4 milliards de francs à fin juin, contre 7,6 milliards six mois plus tôt.

Achats de devises

Reflet dans son intense activité sur les marchés des changes pour limiter l’impact du franc fort, le bilan de la BNS a encore notablement gonflé au premier semestre. Sa somme s’établissait à 439,4 milliards de francs à fin juin, soit 89 milliards de plus que six mois auparavant.

Dans le détail, les placements en devises affichent une augmentation de 107,5 milliards à 365,1 milliards de francs. La BNS a en effet acheté massivement des devises, notamment au cours du deuxième trimestre, dans le but d’affirmer le cours plancher du franc face à la monnaie unique européenne.

A fin juin, la part de l’euro dans les réserves de la BNS a progressé de 9 points par rapport à fin mars pour s’élever à 60%. Celle du dollar a en revanche diminué de 6 points pour reculer à 22%. Les positions en livres sterling, en yens et en dollars canadiens ont évolué dans une certaine stabilité.

Au-delà, l’institut d’émission a quelque peu étoffé ses placements dans la catégorie autres devises, qui a passé de 3 à 4%. Parmi celles-ci figurent le dollar australien ainsi que les couronnes suédoise et danoise.

Fluctuations de mise

La situation de la BNS au terme des six premiers mois de 2012 ne laisse en rien présager le résultat susceptible d’être dégagé sur l’ensemble de l’année. De fortes fluctuations demeurent la règle aussi bien sur les marchés de l’or, des changes et des capitaux, signale la banque centrale.

Ainsi, à fin mars dernier, la BNS enregistrait encore une perte consolidée de 1,73 milliard de francs pour le premier trimestre 2012, sous l’effet du renforcement du franc. Sur l’entier de 2011, elle avait réalisé un bénéfice de 13,47 milliards.

Quant à la Confédération et aux cantons, ils devraient recevoir au titre de l’exercice en cours un milliard de francs, dont un tiers pour la première. Ce versement n’est toutefois possible que si le solde de la réserve de la BNS pour distributions futures reste positif. Ce qui est le cas pour l’heure. (ats/Newsnet)

Créé: 31.07.2012, 07h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

8 Commentaires

pierre piller

31.07.2012, 07:47 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Ah bon les Cassandres alors elle est pas morte? Elle aurait du l'être à vous lire et pas d'inflation non plus. Il y a deux règles monétaire au sujet de l'inflation, la masse et la vitesse de circulation de celle-ci. Hors tous les chf vendus par la BNS y reviennent par sécurité, spéculatif ok et ne circule pas donc pas d'inflation, de l'argent stérilisé qui, au calme, sera revendu. Répondre


Guy Borgeat

31.07.2012, 09:37 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Il est très probable qui le profit soit en bonne partie généré grace au USD qui s'est renforcé contre CHF et autre. Je me souviens avoir lu que la BNS achète de l'EUR / CHF et ensuite vends de l'EUR /USD, Résultat la BNS se retrouve long en USD dont le cours est passé de 0.92 à 0.97. Répondre



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons