ACCUEIL 23.10.2014 Mis à jour à 22h24

De nouvelles mesures contre le blanchiment

France

Le Groupe d’action financière a révisé les recommandations appliquées à 180 pays, dont la Suisse, en matière de blanchiment. La poursuite des criminels devrait en ressortir renforcée.

Mis à jour le 16.02.2012 1 Commentaire
La Suisse fait partie des pays concernés par ce nouveau cadre d'actions visant à mieux poursuivre les criminels.

La Suisse fait partie des pays concernés par ce nouveau cadre d'actions visant à mieux poursuivre les criminels.
Image: Keystone

Le Groupe d’action financière (Gafi) a annoncé jeudi un renforcement de sa lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, qui vise désormais aussi la fraude fiscale et la prolifération des armes de destruction massive, et épinglé les pays peu ou pas coopératifs.

Cet organisme international chargé de la préparation des normes en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme a révisé ses recommandations aux 180 pays qui participent à ses travaux pour répondre aux "nouvelles menaces pour le système financier".

Parmi les principaux changements figure "la lutte contre le financement de la prolifération des armes de destruction massive", via l’application "systématique" des sanctions financières ciblées exigées par le Conseil de sécurité de l’ONU, a annoncé son président Giancarlo Del Bufalo au cours d’une conférence de presse à Paris.

La fraude fiscale a par ailleurs été intégrée dans le champ des infractions prises en compte par le Gafi, qui recommande aussi une transparence accrue afin d’éviter que les criminels et les terroristes ne se dissimulent derrière des personnes morales ou des montages juridiques tels que les "trusts".

Le Gafi rappelle que "le montant des capitaux blanchis" et des crimes "sous-jacents" représente entre 2% et 5% de la richesse mondiale.

L’organisation a par ailleurs mis à jour sa liste des 39 mauvais élèves qui ne respectent pas suffisamment les normes internationales.

La "liste noire" comprend 17 Etats qui présentent de "graves carences" et n’ont pas fait grand-chose pour y remédier, malgré les appels du Gafi. Cinq nouveaux pays ont été déclassés et entrent sur cette liste : le Ghana, l’Indonésie, le Pakistan, la Tanzanie et la Thaïlande.

Ils rejoignent l’Iran et la Corée du Nord, qui font déjà l’objet de sanctions, ainsi que la Birmanie, la Bolivie, Cuba, l’Ethiopie, le Kenya, le Nigeria, Sao Tomé et Principe, le Sri Lanka, la Syrie et la Turquie.

La "liste grise" comprend 22 Etats qui présentent des "carences significatives", mais s’efforcent d’y remédier : Algérie, Angola, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bangladesh, Brunei, Cambodge, Equateur, Kirghizstan, Mongolie, Maroc, Namibie, Nicaragua, Philippines, Soudan, Tadjikistan, Trinité-et-Tobago, Turkménistan, Venezuela, Vietnam, Yémen et Zimbabwe.

Deux pays, le Honduras et le Paraguay, quittent ces listes après avoir réalisé les efforts requis. (ats/Newsnet)

Créé: 16.02.2012, 14h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Denis Knapen

18.02.2012, 09:30 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Des sanctions tels que le font les Etats unis avec les banques Suisses seraient judicieuses en matière de fraude fiscale,car il n`y aurait plus de dettes pour certains pays qui eux doivent prendre des mesures d`austérité pour satisfaire les GROS de l`Europe.Selon mes sources la dette Grecque serait nulle,avec les impôts non payés sur les centaines de Milliards planqués en CH par des grecques Répondre



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!