Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 06:35

Conflit fiscal Raiffeisen se sépare de ses clients américains

Après la Banque Coop, Raiffeisen se sépare également de ses clients américains. En cause, trop de contraintes administratives demandant un gros investissement. Un nombre infime de personnes est cependant touché.

Un enseigne Raiffeisen à Koeniz (BE).

Un enseigne Raiffeisen à Koeniz (BE). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous allons nous séparer prochainement des clients américains qui sont imposables aux Etats-Unis», a expliqué samedi à l'ats le porte-parole Franz Würth, confirmant un article paru dans L'Express, L'Impartial, Le Nouvelliste et La Liberté.

Aux charges administratives s'ajoute le fait que Raiffeisen est une banque active sur le plan national, poursuit Franz Würth. «Nous avons très peu de clients étrangers et encore moins américains». De fait, la mesure concerne 0,03% clients sur un total de 3,5 millions.

La Banque Coop s'est également défait de ses relations d'affaires avec ses clients américains. L'établissement détenu majoritairement par la Banque cantonale de Bâle a pris cette décision en juin.

250 relations chez Coop

Cette mesure touche 250 relations d'affaires de clients américains. Elle concerne aussi beaucoup de Suisses binationaux. La Banque Coop n'est en revanche pas affectée par les problèmes de la Banque cantonale de Bâle avec les autorités américaines. Les deux instituts sont séparés juridiquement et opérationnellement.

La Banque cantonale de Bâle fait partie de la liste des banques suisses visées par le fisc américain pour incitation à la soustraction fiscale. Elle a, elle aussi, annoncé qu'elle rompait avec ses clients américains. (ats/nxp)

(Créé: 21.07.2012, 15h01)

Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Vous sentez-vous en sécurité dans les trains?

Oui, les CFF assurent

 
34.2%

Non, il faut renforcer la surveillance

 
53.3%

Sans opinion

 
12.5%

1322 votes au total

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Vous sentez-vous en sécurité dans les trains?

Oui, les CFF assurent

 
34.2%

Non, il faut renforcer la surveillance

 
53.3%

Sans opinion

 
12.5%

1322 votes au total