Mardi 25 juillet 2017 | Dernière mise à jour 18:21

Créanciers Tsipras annonce que la Grèce ne cédera pas

Les pourparlers avec les créanciers achoppent sur le refus de baisser les retraites et de libéraliser le marché du travail.

Alexis Tsipras a estimé qu'un accord devait être trouvé rapidement.

Alexis Tsipras a estimé qu'un accord devait être trouvé rapidement. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a assuré vendredi 15 mai que son gouvernement ne céderait pas sur certains points dans les négociations avec ses créanciers internationaux. Il a en outre estimé qu'un accord devait être trouvé rapidement après des mois de discussions.

Athènes pourrait rapidement se trouver à court de liquidités. Ses pourparlers avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) sur davantage de fonds achoppent sur le refus du gouvernement grec de baisser les retraites et de libéraliser le marché du travail.

Alexis Tsipras a précisé que les deux parties s'étaient mises d'accord sur des objectifs budgétaires et des taux de TVA. «Un accord doit être conclu, cela ne fait aucun doute. Ceci étant dit, certains ne peuvent pas garder à l'esprit que, avec le temps, la résistance grecque s'affaiblira», a-t-il dit lors d'une conférence.

Le Premier ministre a cependant indiqué qu'un accord avec les créanciers devrait englober une restructuration de l'énorme dette du pays (plus de 177% du PIB), ce à quoi l'UE est réticente, l'Allemagne en particulier. Il a indiqué que depuis le mois d'août dernier, le pays a remboursé 17,5 milliards d'euros de prêts à ses créanciers sur ses seules ressources.

Réformes rapides

De son côté, Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne, a déploré vendredi le temps perdu dans les négociations entre la Grèce et ses créanciers. Interrogé par le quotidien allemand Bild, il a demandé à Athènes de présenter rapidement ses projets de réforme.

«Nous avons perdu beaucoup de temps», a-t-il ajouté. «Maintenant, les négociations progressent, mais il faut accélérer. Les nouveaux versements d'aide ne pourront avoir lieu qu'une fois que la Grèce aura terminé la prochaine phase de son programme de réformes.» (ats/nxp)

Créé: 16.05.2015, 08h12


Sondage

Météo estivale: le temps influence-t-il votre humeur?




Sondage

Prenez-vous vos vacances d'été de préférence en juillet ou en août?





Sondage

Etes-vous prêt à faire des cadeaux à une régie pour obtenir un appartement?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.