Jeudi 25 mai 2017 | Dernière mise à jour 10:14

Economie La Banque de Corée veut renoncer aux pièces de monnaie

La banque nationale de Corée du Sud teste un système de cartes pour récupérer le change d'achats en cash.

Les pièces de monnaie pourraient rapidement disparaître en Corée du Sud.

Les pièces de monnaie pourraient rapidement disparaître en Corée du Sud. Image: Fotolia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A partir de la semaine prochaine déjà, les consommateurs pourront déposer des petits montants de retours d'achats sur des cartes à puces ou sur leurs cartes de téléphonie dans certaines chaînes magasins, explique la banque.

Ce qui signifie que les Coréens n'auront plus à transporter de piécettes après avoir payé en cash. Le projet permettrait d'économiser sur le coût de fabrication des pièces, qui se montait à 47 millions de francs suisses l'année dernière selon le «Korea Times».

Un des responsables du projet au sein de la banque nationale, Cha Hyeon-jin, précise que cela pourrait effectivement mener à une société sans monnaie. Le but serait d'y arriver avant 2020. Selon un sondage, 60% des Coréens du Sud ne transportent plus de pièces. (Le Matin)

Créé: 21.04.2017, 15h02


Sondage

Aimeriez-vous travailler à temps partiel?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.