Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 18:04

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

On y passera un jour! Les mesures proposées par l'Europe devraient être mises en exécution assez vite avant que la Suisse souffre d'embonpoint économique et change intrinsèquement de nature.Sous cet angle la Suisse est (presque) devenue trop attractive. Notre immense effort de stabilisation du CHF envers l'€ en est la preuve. Déjà notre tourisme d'hiver devient moins attractif.


C'est bien, on gagne du temps mais pendant ce temps les licenciements dans les banques s'accélèrent. Les clients ont compris que ce combat était perdu, comme les banques par ailleurs qui n'acceptent plus de fonds non déclarés. L'imposition différenciée et les holdings, c'est juste une question de temps mais c'est cuit. Comme pour le secret bancaire c'est la pataugeoire du Conseil féd. in corporore


au mêmem temps iul fallait bien que ça cesse...

Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité