ACCUEIL 17.4.2014 Mis à jour à 13h35

Le taux de chômage reste stable en Suisse

Marché du travail

En juin, 114'868 personnes étaient inscrites au chômage, soit 3992 personnes de moins que le mois précédent. Le taux de chômage, basé désormais sur une nouvelle méthode de calcul, s'est inscrit à 2,7%.

Mis à jour le 09.07.2012 2 Commentaires

1/4

   

Articles en relation

Partager & Commenter

Le marché du travail suisse se stabilise. En juin, le taux de chômage s'est établi à 2,7%, comme en mai, selon la nouvelle base de calcul du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

114'868 personnes étaient inscrites auprès des offices régionaux de placement, soit 3992 de moins que le mois précédent, a indiqué le SECO lundi dans communiqué.

Genève reste le canton au plus fort taux de chômage de Suisse, avec 4,8%, un résultat stable sur un mois. Neuchâtel suit avec un pourcentage de 4,4% (-0,1), puis le canton de Vaud avec 4,3% (-0,1). Le Jura s’est maintenu à 2,9% et Fribourg à 2,1%. Le canton de Berne a enregistré de son côté un taux de 1,8% en juin (-0,1).

Désormais, le taux de chômage est établi sur le nombre de personnes actives du recensement de 2010 et non plus celui de 2000. En dix ans, ce nombre est passé de 3,9 millions à 4,3 millions de personnes. Sans cette adaptation, le taux de chômage serait de 2,9% pour le mois de juin et de 3% pour celui de mai.

Par rapport à juin 2011, le chômage a augmenté de 4490 personnes, soit 4,1% de plus sur un an, a précisé le SECO. A l'époque, et selon le nouveau recensement, le taux de chômage se situait à 2,6%.

Dans la tranche d'âge des 15 à 24 ans, le chômage a baissé de 4,7% comparé à mai, à 14'789. Il a en revanche augmenté de 6,1% par rapport à juin 2011.

L'ensemble des demandeurs d'emplois s'élevait à 166'437 personnes (-2,5% sur un mois et 0,4% sur un an). Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a augmenté de 241 en juin, à 17'493. (ats/Newsnet)

Créé: 09.07.2012, 10h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Raoul Meyer

09.07.2012, 20:45 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Il serait bien de voir ces chiffres en y mettant aussi ceux qui sont à l'aide sociale. Ce serait plus réaliste. Répondre


J.-C Scheurer

09.07.2012, 18:48 Heures
Signaler un abus

Il reste toujours 114 000 glandeurs! Répondre