Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 08:22

Marché du travail La population active a augmenté de 2% au 1er trimestre

Le marché du travail a connu une évolution favorable en Suisse au premier trimestre.

Selon l'Office fédéral de la statistique, la croissance de l'activité est plus forte chez les femmes.

Selon l'Office fédéral de la statistique, la croissance de l'activité est plus forte chez les femmes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le marché du travail a connu une évolution favorable en Suisse au premier trimestre 2012. Le nombre d’actifs occupés a augmenté de 2% par rapport à la même période de l’an passé pour atteindre 4,731 millions de personnes. Le taux de chômage a simultanément reculé.

La croissance des actifs occupés apparaît plus forte pour les femmes, avec une avancée de 2,5% à 2,14 millions, que pour les hommes (+1,6% à 2,591 millions), a indiqué l’Office fédéral de la statistique (OFS) en publiant jeudi l’enquête suisse sur la population active et statistiques dérivées.

Davantage de travailleurs étrangers

Autre différence, plus marquée, celle entre la progression du nombre de travailleurs suisses (+0,9%) et de travailleurs étrangers (+4,9%). Au final, l’effectif des premiers se montait à 3,402 millions, alors que celui des seconds grimpait à 1,329 million.

Toujours à propos de la population étrangère, la hausse s’observe dans les principales catégories d’autorisation de séjour. Les taux de croissance les plus élevés reviennent aux livrets B et L (autorisation de séjour depuis douze mois ou plus) et au livret G (frontaliers), avec +7,3% (à 373’000) et +6,8% (à 254’000).

Le nombre de personnes travaillant à temps partiel a confirmé son essor, à 1,499 million (+12’000). Reste que l’option n’est pas toujours un choix, le sous-emploi touchant 299’000 travailleurs (qui souhaitent en fait un taux d’occupation plus élevé sans le trouver). Le taux de sous-emploi atteint 6,6% (+0,4 point).

Moins de chômage

La tendance favorable relevé au cours des trois premiers mois de l’année a rejailli sur le taux de chômage. Donné au sens du Bureau international du travail (BIT), celui-ci s’est contracté de 0,1 point pour s’inscrire à 4,3%, pour un effectif stable de chômeurs de 197’000.

Ce taux apparaît supérieur de 1,1 point à celui donné par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) pour le seul mois de mars (126’392 chômeurs). La définition du BIT comprend les chômeurs n’exerçant pas d’emploi, ayant recherché un travail au cours des quatre semaines précédentes et disponibles pour travailler.

Le détail (au sens du BIT) montre que le taux de chômage a diminué de 0,2 point pour les femmes à 4,5% et de 0,1 point pour les hommes à 4,2%. Les personnes d’origine étrangère présentaient quant à elles un coefficient de 8,1% (-0,1 point) et les Suisses de 3,1% (- 0,1 point).

En regardant la provenance des chômeurs étrangers, le taux grimpe à 13,7% (+0,1 point) pour les ressortissants hors UE et AELE (pour Association européenne de libre-échange). Ces derniers affichaient au premier trimestre un taux de 5,3% (-0,3 point).

Soucis dans la zone euro

En considérant l’âge, le taux de chômage est le plus élevé chez les jeunes (15-24 ans), avec 8,3% (+0,6 point). Les 25-49 ans ont vu leur situation s’améliorer (-0,2 point à 3,9%), alors que les 50-64 ans subissaient une dégradation de 0,1 point à 3,6%.

Quant aux chômeurs de longue durée, à savoir au chômage depuis au moins un an, ils constituaient un bon tiers (34,6%) de l’effectif total, en baisse de 5,5 points en un an. La durée médiane du chômage a elle aussi diminué, passant de 264 à 180 jours.

L’OFS livre au passage la comparaison avec les chiffres de l’Union européenne (UE). Le taux de chômage global des Vingt-Sept a progressé de 9,9 à 10,6% sur un an au premier trimestre, et de 10,4 à 11,4% pour les seuls 17 pays membres de la zone euro.

En ce qui concerne le nombre des actifs occupés, l’UE présente un recul de 0,1%. La zone euro apparaît aussi moins bien lotie, avec une contraction de 0,5% de sa population active.

(ats/nxp)

(Créé: 28.06.2012, 10h06)

Sondage

Faut-il continuer à explorer l'univers?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.