Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:08

Télécoms Ascom biffe cent emplois et en crée trente

Le groupe bernois actif dans les systèmes de communication restructure sa division Network Testing en Suisse et aux Etats-Unis. Au total, septante postes passent à la trappe.

L'impact de la décision en Suisse sera discutée au préalable avec les représentants du personnel.

L'impact de la décision en Suisse sera discutée au préalable avec les représentants du personnel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les coupes concernent l'ensemble des sites de Reston, aux Etats-Unis, indique Ascom mercredi. En Suisse, elles touchent la fabrique de Soleure, où 90 collaborateurs environ travaillent.

Le groupe ne précise pas le nombre de suppressions de postes soleurois: les détails doivent être discutés au préalable avec les représentants du personnel, relève Daniel Lack, porte-parole de l'entreprise. Cette réorganisation avait été annoncée en mars, à l'occasion de la conférence de presse annuelle, mais sans davantage de précisions.

Cent moins trente

De 571 à la fin de l'an passé, le nombre d'emplois à plein temps dans cette division au niveau mondial doit tomber à quelque 500. Pour ce faire, 100 postes environ seront biffés, mais 30 créés, essentiellement en Asie et au Royaume-Uni. Le groupe résilie, de plus, les contrats d'une trentaine de collaborateurs externes indépendants.

La division Network Testing (contrôle et l'optimisation de réseaux de téléphonie mobile) sera, en outre réorganisée selon les régions et les produits, souligne Ascom. Les activités en Europe occidentale et celles dans l'analyse de données test, renforcées par le rachat en décembre de l'entreprise américaine Veelong, seront pour leur part accrues.

Pour dix millions

Coût de ces mesures: quelque 10 millions de francs, estime le groupe bernois. Lequel compte réduire ses frais dans la division concernée de 15 millions annuellement. L'objectif est d'atteindre une marge opérationnelle (EBITDA) comprise entre 14 et 15% l'an prochain. (ats/nxp)

(Créé: 11.04.2012, 14h16)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.