ACCUEIL 3.9.2014 Mis à jour à 02h40

Credit Suisse couperait un tiers de ses cadres dirigeants

Banque d’investissement

Credit Suisse pourrait licencier soixante cadres dirigeants de sa banque d’investissement en Europe. Le numéro deux suisse lie implicitement ces départs aux 3500 licenciements annoncés en novembre dernier.

Par Pierre-François Besson. Mis à jour le 26.06.2012 2 Commentaires
Les domaines visés seraient les fusions et acquisitions, les IPO et les financements, activités traditionnelles de la banque d’investissement.

Les domaines visés seraient les fusions et acquisitions, les IPO et les financements, activités traditionnelles de la banque d’investissement.
Image: Reuters

Articles en relation

[Alt-Text]

Le numéro deux bancaire suisse pourrait couper un tiers de ses cadres dirigeants (directeurs et managing directeurs) dans son secteur de banque d’investissement en Europe, indiquent plusieurs médias mardi. Ces derniers se baseraient sur des sources internes.

Ces suppressions de postes devraient intervenir dès juillet. Elles s'expliquent par les conditions contraires sur les marchés financiers et un durcissement de la régulation, selon l’agence Reuters. Les domaines visés seraient les fusions et acquisitions, les IPO et les financements. En gros, les activités traditionnelles de la banque d’investissement.

La banque ne souhaite pas commenter, a-t-elle indiqué à l’agence financière AWP. Selon son porte-parole, la procédure de réduction d’effectifs annoncée l’an dernier est toujours en cours. Mais elle arrive à son terme. La banque lie donc implicitement ces licenciements aux 3500 annoncés en 2011. (Newsnet)

Créé: 26.06.2012, 09h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Pierre Ponce

26.06.2012, 16:44 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

L'investment banking ayant que trop chanté durant ces dernières années de crise, se trouva fort dépourvu quand la disette fut venue ! Répondre


Benk Hogre

27.06.2012, 11:47 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Banque-Ogres, nous allons nous sléparer de vous avant que vos orgies ne nous écla-bouse ... Répondre